Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 15:26
Crédit photo : Sébastien Marchand

Crédit photo : Sébastien Marchand

Rappelez-vous de la « Star Academy » version NRJ12. En 2013, Laurène avait raflé la victoire et la signature avec une maison de disque au passage. Depuis, c’était silence radio – ou presque. En effet, Laurène et Louis postent régulièrement des vidéos sur leur chaîne You Tube. Aujourd’hui, les amoureux de la « Star Academy » sortent leur premier titre « Love or Dead » en téléchargement légal dont le clip est disponible depuis janvier dernier déjà. Pourquoi cette très longue absence ? Quand sortira leur album ? Laurène a accepté de nous donner de leurs nouvelles dans cette interview.

 

Aurore Naszalyi : Bientôt quatre ans se sont écoulés depuis votre entrée ensemble à la « Star Academy » et la victoire de Laurène. Qu’avez-vous fait durant tout ce temps ?

Laurène : On s’est beaucoup cherchés, pour être vraiment sûrs de ce qu’on voulait défendre, et ce en quoi on se retrouvait au maximum. On a composé environ 70 titres pour finalement en garder une vingtaine qui s’harmonisent bien et résument bien ce qu’on a pu vivre ces trois dernières années. On a aussi travaillé le live, car ce que l’on préfère c’est être au contact du public et on voulait revenir avec quelque chose de vraiment abouti. On est un « chouilla » perfectionniste, ça n’aide sûrement pas.

 

Aurore Naszalyi : Vous réalisez et produisez beaucoup de vidéos où vous chantez et vous mettez en scène sur votre chaîne You Tube. Est-ce pour faire patienter vos fans ou une réelle envie de faire partager votre musique ?

Laurène : On a toujours été passionnés par le fait de reprendre des chansons à notre manière et de les mettre en images. Ça a été, bien sûr, un moyen pour nous de garder un lien avec le public pendant la création de nos morceaux, et c’est quelque chose que l’on continuera bien évidemment à faire.

 

Aurore Naszalyi : Vous avez dévoilé dans « TV Mag » ne pas avoir réussi à collaborer avec Universal et préféré rompre votre contrat. Vers quel genre de musique voulaient-ils vous amener ? Avaient-ils accepté votre duo ou voulaient-ils uniquement Laurène, la gagnante ? (NDLR : initialement, seul Laurène avait remporté le contrat avec la maison de disque avec la « Star Academy »)

Laurène : Ils avaient très bien accepté le duo, c’était même eux qui nous avaient proposé de signer en duo. Malheureusement, on n’arrivait pas à se mettre d’accord sur une même direction artistique et on voyait très bien que ça pouvait continuer longtemps comme ça. On est hyper têtus quand on sait ce qu’on veut.

 

Aurore Naszalyi : Votre single « Love or Die » vient de sortir en support digital, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Laurène : On a composé « Love or Die » en 2014. C’était une chanson qu’on voulait simple, avec un message clair pour toucher le plus de monde possible et qui, en même temps, reflétait notre personnalité. On a alors fait appel à François Welgryn (NDLR : parolier ayant notamment collaboré avec Johnny Hallyday et Kendji Girac) qui a su mettre les mots justes sur nos sentiments. On voulait dire aux gens que, bien sûr, il y aura des obstacles, des difficultés, mais que la récompense surpasse tout ; et donc, qu’il ne faut pas s’arrêter à ça. Juste aimer la vie comme elle est, profiter de chaque petit moment, même s’il peut paraître insignifiant. On aurait peut-être pu faire plus original, mais nous, c’est ce qu’on avait besoin d’entendre à ce moment-là.

En 2015, l’équipe avec qui on travaille a vu le potentiel que pouvait avoir cette chanson et nous a proposé les Skydancers (NDLR : un groupe de musiciens) pour réaliser le morceau. On voulait quelque chose d’optimiste, de musical, que tout le monde ait envie d’écouter pour commencer sa journée. Mais avant tout, on voulait que ça nous ressemble, c’est pourquoi ils étaient parfaits pour cette mission.

Et pour finir quoi de plus naturel pour cette chanson que d’aller tourner un clip sur la merveilleuse - il faut dire ce qui est - plage d’à côté et dans notre lieu fétiche, Les Monts-D’Arrée. On a alors fait appel à Girwet Production, un ami réalisateur avec qui on travaille depuis le tout début, pour mettre de belles images sur ces mots et réaliser ce clip avec nous. C’était aussi l’occasion de retrouver nos amis et de passer un beau moment avec eux.

 

Aurore Naszalyi : Quand sortira votre premier album « L’envie et la peur » ? Pourquoi ce titre ? De quoi cet album sera-t-il composé ? Est-ce que vous allez vous présenter en tant que groupe « The Dreamers » ou en tant que duo Louis-Laurène ?

Laurène : On n’a pas encore de date pour l’album - je ne compte plus le nombre de fois on a dit cette phrase haha), mais vous pouvez toujours découvrir nos chansons en live.

C’est le titre d’une chanson de l’album, écrite par François Welgryn et composée par Elephanz. On trouvait qu’il résumait bien l’ensemble de nos chansons et ces trois dernières années. C’est toujours ce même tiraillement entre l’envie d’avancer, mais, en même temps, la peur de prendre des risques, de se cogner à un mur.

Cet album sortira sous le nom de Laurène & Louis, car c’est comme ça que la plupart des gens nous connaissent. Mais notre musicien, Tony Quéméré, est toujours très impliqué dans la création de notre univers et joue avec nous sur scène. C’était mon but premier en sortant de la « Star Academy » : ne rien changer. Pour l’instant, nos prises de risques ont payé, croisons les doigts pour que ça continue ainsi !

Suite aux horreurs de l’année passée, les mots nous sont venus assez naturellement comme sur « Le pont suspendu » qui parle du fait de tout laisser derrière soi, mais de continuer à avancer, car on ne peut pas s’arrêter de vivre. Cependant, bon nombre de nos morceaux ont été écrits avant, ils n’ont donc pas de rapport direct avec les attentats. Mais les paroles prennent un tout autre sens aujourd’hui.

 

Aurore Naszalyi : L’un de vous aimerait-il faire un titre, voire un album solo un jour ?

Laurène: Il y a des morceaux sur l’album où je suis plus en avant, puis des fois Louis. Il n’y a pas de règles, tout s’est toujours fait assez naturellement. Mais ça, c’est aussi par ce qu’on se connaît par cœur, et je ne pense pas qu’on puisse concevoir l’idée de continuer séparément.

Crédit photo : Sébastien Marchand

Crédit photo : Sébastien Marchand

Aurore Naszalyi : Début mai, vous avez révélé travailler pour la comédie musicale « Elfira ». Comment êtes-vous arrivé sur ce nouveau projet ?

Laurène : On a monté notre "projet bis" avec notre ami, Tony Quéméré, en temps qu’auteurs-compositeurs et réalisateurs de musiques et vidéos. Halim Corto, un ami et artiste finistérien avec qui on était en contact, cherchait des réalisateurs pour son nouveau spectacle et a donc fait appel à nous. Il nous a raconté un peu l’histoire, on lui a fait écouter des anciennes compositions qu’on aimait beaucoup, mais qu’on n’arrivait pas à inclure dans notre projet. Et ça a matché directement. On a commencé à travailler les arrangements, et on captera bientôt les premières images. Participer à la création d’une comédie musicale était quelque chose qui nous avait toujours tentés, c’est une super expérience pour nous.

 

Aurore Naszalyi : Pouvez-vous nous parler de l’histoire de « Elfira » ?

Laurène : On ne peut pas en dire beaucoup pour le moment, mais ce qu’on peut vous dire c’est que ça va être beau, original, moderne, mais avec une petite touche de traditionnelle et que les chansons vont être dingues - oui, on est très objectifs !

 

Aurore Naszalyi : À quand Laurène et Louis sur scène ?

Laurène : On a pour le moment fait deux dates où on a présenté les chansons de notre album. Mais vu qu’il y en a des nouvelles tout le temps, ce n’est pas évident de tout caler. C’était génial d’avoir un retour du public sur nos morceaux pour la première fois. À la fois hyper stressant et hyper émouvant.

On continue notre tournée des belles scènes locales cet été :

  • Le 21 juin à la Fête de la musique – Quimper
  • Le 19 juillet au Festival de Cornouailles – Quimper

 

Aurore Naszalyi : Et des concerts dans toute la France, c’est pour quand ?

Laurène: On n’a pas encore de dates programmées, mais espérons que la promotion de « Love or Die » nous ouvre des portes de ce côté-là !

 

Aurore Naszalyi : Est-ce que l’on vous a proposé des télé-réalités comme « Las Vegas Academy » ou « Les Anges » ? Aimeriez-vous participer à ce genre d’émission ?

Laurène : On n’a pas du tout été contactés pour des émissions de télé-réalité, mais en même temps je ne pense pas qu’on était les candidats rêvés.

 

Aurore Naszalyi : Revoyez-vous vos anciens colocataires ou professeurs de la « Star Academy » ?

Laurène : On en a revu certains (Mathilde, Manika, Zayra, Pauline, etc.), mais on suit l’actualité de tout le monde sur les réseaux sociaux. On sait très bien que ce n’est pas évident de trouver du temps pour se retrouver. Puis, en étant au fin fond du Finistère, ça n’aide pas forcément non plus.

 

Aurore Naszalyi : Quels souvenirs gardez-vous de la « Star Academy » ? Et si c’était à refaire ?

Laurène : C’était une super expérience, un rêve de petite fille pour ma part. C’était assez dingue. Puis à la fois, c’était une vraie école où l’on a appris à gérer notre temps, notre stress, la pression, mais aussi à nous connaître nous-mêmes. J’en garde vraiment cette image très positive que j’en avais de l’intérieur, mais je n’ai pas regardé les quotidiennes, car je savais très bien que c’était une télé-réalité. Et même si je suis restée moi-même du début à la fin, que je n’aie rien à me reprocher, je n’ai pas envie de gâcher ça.

À refaire? Je ne sais pas. Différemment, peut-être. On oserait peut-être s’affirmer davantage aujourd’hui.

 

Aurore Naszalyi : Un dernier mot à adresser à votre public ?

Laurène : Merci à tous pour votre soutien depuis le début de l’aventure. Merci à ceux qui sont restés et merci à ceux qui arrivent. Votre présence est essentielle pour nous.

 

Toute reproduction des propos est interdite sans la mention de Diary-Mag.over-blog.com

 

Laurène et Louis sur Internet

Site Officiel

You Tube

Facebook

Twitter

Instagram

Interview de Laurène
Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 22:13
Interview de Fabienne Carat
L'équipe de Diary-mag avait interviewé Fabienne Carat en 2009 alors sur un autre hébergeur. Nous avons voulu re-publié cette interview pour le plus grand bonheur des fans de "Plus belle la Vie".

En exclusivité, des nouvelles de Samia dans "Plus Belle la Vie"...

Grâce au magazine "Télé Star", l'équipe de "Diary" a pu poser quelques questions à Dounia Coesens alias Joanna dans "Plus Belle la Vie".

Aurore Naszalyi : J’ai entendu dire que vous prépariez un album. Est-ce que vous souhaiteriez faire carrière dans la musique ?
Fabienne Carat : Alors déjà, je ne prépare pas du tout un album. J’ai en projet seulement une chanson.

Aurore Naszalyi : Avec le groupe Alchimer ? (NDLR : Certains médias prétendent que Fabienne Carat préparait quelques titres avec ce groupe)
Fabienne Carat : Non, pas du tout. C’est avec un auteur compositeur mais c’est moi qui ait écrit les paroles parce que cette année je vais avoir trente ans et que j’adore chanter. Chanter pour moi, ce n’est pas un métier différent d’être acteur, c’est juste une branche qu’on exploite ou qu’on n’exploite pas et j’ai rencontré un compositeur qui m’a donné envie de composer pour moi. Sa musique m’a inspiré un texte et je fais le bilan de ses vingt-trente ans, mes dernières années.

Aurore Naszalyi : Donc, c’est un solo ?
Fabienne Carat : Je chante toute seule, oui. Le titre s’intitule « Ecoute-toi ».

Aurore Naszalyi : Cela va sortir dans le commerce ?
Fabienne Carat : Non, ça va sortir en téléchargement sur Internet mais c’est tout.

Aurore Naszalyi : Les producteurs pourraient peut être s’en servir pour un épisode de « Plus Belle la Vie » ?
Fabienne Carat : Je ne sais pas, je ne pense pas, non. Il faudrait intégrer ça dans l’histoire donc je ne pense pas.

Aurore Naszalyi : Cela ne vous donne pas envie de vous lancer dans la musique ?
Fabienne Carat : (Longue hésitation) Pas pour l’instant, après on verra les opportunités. On va déjà faire ça, voir la tournure que cela prend, si ça plait. Mais chaque chose est un gros gros travail. Faire un album, c’est à temps plein et je suis avant tout comédienne donc c’est vrai que j’emploie beaucoup mon énergie à ça même si j’adore chanter, j’emploie plus mon énergie à interpréter des rôles, travailler mes textes, pour l’instant. Après, il y a des périodes dans la vie ou on a du temps pour autre chose et peut être…

Aurore Naszalyi : J’ai entendu dire que vous avez joué dans la série « Chante » où vous ne ressortez pas la vérité dans son reportage. Est-ce que vous-même vous avez déjà été surprise par des journalistes ?
Fabienne Carat : Euh… oui, mais ce sont souvent des journaux locaux qui sont pas très avisés par rapport aux métiers donc ils se trompent de terme. Quand on ne peut pas relire un article quand on s’aperçoit qu’ils utilisent un terme pour un autre. Ils croient bien faire mais en fait, ça ne veut pas dire du tout la même chose, c’est juste qu’ils ne connaissent pas le jargon du tournage et donc parfois ils disent des grosses bêtises.

Aurore Naszalyi : Hormis cela, vous n’avez pas eu de mauvaises surprises comme des rumeurs par exemple…
Fabienne Carat : Non, en règle générale, les artistes sont plutôt gentils.

Aurore Naszalyi : Autrement, avez-vous le temps pour d’autres projets que « Plus Belle la Vie » ?
Fabienne Carat : On a le temps tout le temps, on est pas sur le tournage tous les jours. Après, c’est plus les producteurs qui croient qu’on n’a pas le temps donc qui nous proposent pas autre chose mais on a le temps. En tout cas, moi par rapport à mon statut, je prends des contrats à la semaine, je tourne un tout petit peu moins que les récurrents. Mais ils croient qu’on n’a pas le temps de faire autre chose, mais on a le temps.

Aurore Naszalyi : Est-ce que vous pouvez nous raconter une anecdote ?
Fabienne Carat : Je me rappelle que mon deuxième jour de tournage, j’étais en tournage extérieur. Je suis tombée avec le scooter et je m’étais fait très mal. Et j’avais serré les doigts parce que c’était mes débuts dans la série. Je m’étais fait vraiment très mal, je m’étais arraché tout le bras, d’ailleurs, j’ai encore la cicatrice. Cela fait quatre ans tout de même… J’avais continué de tourner, mais quand j’ai fini de tourner, j’ai explosé en sanglots, j’ai eu vraiment très mal pendant deux semaines. Et d’ailleurs, si on regarde bien on voit que j’ai le bras en sang puisque la prise qui a été choisie, j’étais déjà tombée.

Aurore Naszalyi : Sinon, quel genre de rôle aimeriez-vous que l’on vous propose ?
Fabienne Carat : Ah, moi tous les rôles, que ce soit le rôle d’une fermière ou le rôle d’une avocate, d’une mère de famille, d’une droguée, n’importe. Je n’accepte pas tout. Mais j’ai envie de faire beaucoup de choses plutôt. Après, il vient ce qu’il vient et après selon le projet, on dit « oui » ou « non ».

Aurore Naszalyi : Est-ce que vous pensez à l’après « Plus Belle la Vie » ?
Fabienne Carat : Ah bah oui ! (rire)

Aurore Naszalyi : C’est-à-dire, vous le voyez comment ?
Fabienne Carat : Je ne sais pas.

Aurore Naszalyi : Donc, si je vous demande de vous projeter dans dix ans par exemple, vous ne savez pas ?
Fabienne Carat : Je peux vous dire mon idéal de vie, après ce qui arriverait… Donc, ce serait un grand appartement à Paris avec un mari, des enfants, de tourner régulièrement, d’être appelée pour faire des longs métrages et à côté pouvoir aider ma famille, pouvoir aller voir les parents, les beaux-parents et de tourner des rôles différents, d’être demandée.

Aurore Naszalyi : Vous abandonneriez donc le côté « série » ?
Fabienne Carat : Oui, ça dépend. Si je fais des téléfilms c’est déjà super.

Aurore Naszalyi : Et si on vous proposait le rôle principal dans une série…
Fabienne Carat : Il faut voir… Un rôle principal dans une série, c’est encore pire parce que l’on est seul à porter l’image d’une série donc il faut voir ça plutôt pour une fin de carrière.

Aurore Naszalyi : Ou alors une série comme « Plus Belle la Vie » où on vous voit occasionnellement ?
Fabienne Carat : Oui, voilà. Après, j’ai une image tellement forte quel que soit le projet, ça cassera toujours l’image. Après, je ne sais pas…

Aurore Naszalyi : J’ai lu dans les médias qu’il y aurait des rivalités sur le tournage de « Plus Belle la Vie »… (NDLR : Entre Dounia Coesens, Laetitia Maillot et Fabienne Carat)
Fabienne Carat : Non, ce sont des rumeurs. On est très copines, je les adore toutes les deux.

Aurore Naszalyi : Donc, l’ambiance est à la fête sur le tournage de « Plus Belle la Vie »?
Fabienne Carat : Au travail, plutôt. Il y a une bonne entente. Non, ça il n’y a pas du tout de jalousie. Enfin, pas de ma part du moins. Je ne pense pas de leur part non plus, après…

Toute reproduction des propos est interdite sans la mention de Diary-Mag.over-blog.com

Lire aussi : Interview de Dounia Coesans

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 17:34

Les jumelles Olsen viennent d’apprendre le retour de « La Fête à la maison » et se disent « choquées » de ne pas avoir été averties.

 

Cette semaine, John Stamos a officialisé le retour de « La Fête à la maison » sur la chaîne Netflix. Ce Spinoff s’intitulera « Fuller House » (NDLR : le titre original de la série est « Full House »). Si l’intrigue devrait tourner autour de la vie de DJ, la sœur aînée, et ses trois fils, le retour de la plupart des acteurs emblématiques a été annoncé. La plupart des acteurs… sauf les célèbres jumelles Olsen.   


Interrogée le lendemain de cette annonce, Mary-Kate Olsen se dit « choquée que John Stamos ne l’ait pas avertie » du retour de la série. Même son de cloche pour sa sœur jumelle, Ashley, avec qui elle partageait le rôle de Michelle Tanner. Un fait d’autant plus étonnant puisque Ashley a confié avoir croisé Bob Saget, son papa dans la série, quelques jours plus tôt.

 

Pour rappel, Mary-Kate et Ashley Olsen ont été révélées dans la série « La fête à la maison » à l’âge de 9 mois. Elles se partageront le rôle Michelle Tanner jusqu’à l’âge de 9 ans. Puis elles joueront de leur gémellité pour créer leur empire commercial jusqu’à l’âge de 18 ans : films, séries, livres, ligne de vêtements et de cosmétiques, poupées, et autres objets dérivés feront d’elles les jumelles les plus connus du monde.

 

C’est peut-être pour cette raison que les autres acteurs n’ont pas osé leur parler du spin-off, même si les acteurs de « La Fête à la maison » sont restés très proches des jumelles Olsen. Très populaires aux États-Unis, ils ont peut-être eu peur que Mary-Kate et Ashley demandent un salaire disproportionné par rapport au budget ? À moins que ce soit suite à une annonce d’il y a quelques années : celle où les jumelles disent vouloir abandonner de leur carrière à la télévision.    

   

À propos d’un potentiel retour dans « La Fête à la maison », Mary-Kate déclare : « Je pense que nous allons discuter avec les réalisateurs et voir ce qu’il va se passer ». Reste à savoir laquelle des deux jouera le rôle qu’elles se partageaient lorsqu’elles étaient petites. Serait-ce Mary-Kate, la seule jumelle à avoir réalisé une courte carrière d’actrice en solo ? Ou serait-ce Ashley, qui a déclaré la première mettre fin à sa carrière d’actrice pour dire quelques mois plus tard qu’elle reviendrait peut-être à la comédie ? Il n’y a plus qu’à négocier avec John Stamos, leur oncle Jesse dans la série,  aujourd’hui producteur du spin-off.   

 

o-ASHLEY-MARY-KATE-OLSEN-facebook.jpg

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Fan Club Olsen
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 21:17

 

Maggie Smith serait décédée. Un porte-parole de l’actrice dément l’information.

 

Triste nouvelle pour les fans d’Harry Potter. Après l’annonce de la mort de Richard Griffiths en mars dernier, c’est Maggie Smith alias le professeur Mcgonagall qui aurait rejoint les étoiles.

 

Bien qu’aucun site d’information ne n’évoque les raisons de la disparition, on sait que Maggie Smith combat un cancer du sein. Cependant, un porte-parole de l’actrice aurait « démenti formellement l’information ». Encore une mauvaise rumeur due aux réseaux sociaux !

 

 

 

 

maggie-smith.jpg

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Harry Potter
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 12:37

 

 L'oncle de "Harry Potter" est décédé ce matin suite à des complications après une chirurgie cardiaque.

 

Richard Griffiths est parti, le monde d'"Harry Potter" est en deuil. L'oncle Vernon de la saga "Harry Potter" est décédé ce matin à l'âge de 65 ans après une opération du coeur.

 

Si en France, Richard Griffiths est surtout connu pour ses rôles dans "Harry Potter" et "Pirates des Caraïbes : la Fontaine de jouvence", il a surtout été l'un des acteurs préférés des Britanniques. Richard Griffiths a toujours jonglé entre des prestations à la télévision, au cinéma et au théâtre.

 

 

Vernon-Dursley-Richard-Griffiths.jpg

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Harry Potter
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 12:18

Rédigé par Aurore Naszalyi, le 20 août 2009

Publié pour la première fois sur www.webzinemaker.com/diary-mag/



En exclusivité, une interview de l'actrice de "Plus Belle la Vie"... A noter que la jeune actrice sera dans "Joséphine, Ange gardien" ce soir aux côtés de Mimie Mathy.
Grâce au magazine "Télé Star", l'équipe de "Diary" a pu poser quelques questions à Dounia Coesens alias Joanna dans "Plus Belle la Vie".

 

 

Aurore Naszalyi : Le magazine « Télé 2 semaines » a révélé que votre personnage est le premier dans la série. Est-ce que cela vous touche ?


Dounia Coesens : Oui, évidemment que cela me touche. Par contre, pour le sondage, on n’a pas voulu de ça, ni la production et je trouve ça un peu limite de faire toute une liste du premier au dernier. Je trouve cela un peu limite pour tous les comédiens. Encore heureux, je me suis retrouvée première place, car si je m’étais retrouvé en dernière, j’aurais eu les boules. Et en plus, il ne faut pas se fier à ce sondage parce que c’est sur deux semaines et c’est sur Internet donc déjà ça cible essentiellement les jeunes. Et peut-être qu’une intrigue leur a plu à ce moment-là, mais il ne faut pas se fier à un sondage qui a été fait sur deux semaines par « Télé 2 semaines ».

Aurore Naszalyi : Vous souhaitez peut-être faire une déclaration à ce sujet ?

Dounia Coesens : Si j’avais quelque chose à dire au journaliste qui a réalisé ce sondage, je lui dirais de nous le demander avant. Entre acteurs, on s’entend tous tellement bien, on ne veut pas qu’il y ait des rivalités, car cela ne confronte qu’à se détacher les un des autres. Donc si j’avais juste quelque chose à dire à ce journaliste c’est de nous prévenir déjà, de nous demander notre accord et puis de ne pas faire des sondages sur des personnes. Peut-être de comparer des séries, mais pas des personnes, car je trouve ça tout petit.

Aurore Naszalyi : Cela dit, c’est sur le personnage pas sur vous en temps qu’actrice…

Dounia Coesens : Oui, mais bon, ça joue quand même ! Moi je vais le prendre comme ça, mais peut-être que les autres qui sont dans la liste vont prendre comme ça aussi. Donc, non, il ne faut pas mettre les gens dans des listes du premier au dernier, je trouve ça un peu petit, même si c’est au niveau de personnage, de la comédie, n’importe quoi, je n’aime pas…

Aurore Naszalyi : Vous avez fait huit ans de piano, deux ans de saxophone, sept ans de solfège et également du chant. Vous aviez tout pour devenir musicienne. Comment êtes-vous arrivée à la comédie ?

Dounia Coesens : J’ai fait dix ans de piano en fait, dont huit ans en conservatoire. Au bout de huit ans de conservatoire classique, je peux te dire que pour un artiste, c’est super frustrant. Encore, je trouve que les conservatoires de musique sont plus ouverts au jazz, aux musiques du monde depuis trois-quatre ans. Mais quand j’y étais, c’était vraiment en formation classique. C'est-à-dire que tu recopies exactement ce qu’il y a sur la partition. Tu vas jouer le morceau de la même manière que celui qui va arriver derrière. Je trouvais qu’il y avait une espèce d’enfermement artistique parce que tu ne peux pas te dévoiler toi-même à la musique et du coup, j’ai tout quitté et je voulais quelque chose qui puisse m’épanouir artistiquement. Et la comédie, c’était le choix parfait !

Aurore Naszalyi : Et donc, c’est pour cela que vous avez choisi la comédie. C’était pour choisir la façon dont vous alliez interpréter les personnages ?

Dounia Coesens : Oui, c’était pour m’éclater, pour créer mon univers. Et là, je ne pouvais pas créer mon univers. C’était trop sectaire, c’était trop dur. C’est tellement ce que montre le système scolaire. Il faut apprendre ça, il faut faire comme ça, il faut tout mettre dans des cases. À la base, c’était comme ça et du coup, il n’y avait pas d’épanouissement. Et là, oui, je le retrouve. Et la musique, je continue à en faire, je me suis mise à la guitare depuis trois ans. Mais très égoïstement puisque je joue pour moi. Je rentre chez moi, je joue et je m’éclate. Et ça me fait du bien.

Aurore Naszalyi : Dans un épisode de « Plus Belle la Vie » peut-être ?

Dounia Coesens : Ben ouais, pourquoi pas ! Bon, maintenant, je ne sais pas si j’oserais, mais pourquoi pas, oui.

Aurore Naszalyi : Vous avez grandi dans une famille d’artiste. N’avez-vous pas peur que l’on dise que vous avez réussi grâce à votre famille, ou plus précisément à votre père qui est aussi acteur ?

Dounia Coesens : Non, je n’ai pas peur, car je sais le combat qu’on a mené. Et je ne pense pas que les gens me diront ça parce que mon père, ce n’est pas non plus Gérard Depardieu. Mais moi quand j’ai débuté dans « Plus Belle la Vie », je me souviens qu’on a dû batailler. Mon père est comédien depuis l’âge de quarante ans ! Donc, avant il n’était pas comédien, il était peintre, il faisait des marchés, ma mère nous fabriquait des bijoux elle-même pour qu’on réussisse à vivre. Et ça, je l’ai vécu. Quelqu’un qui est comédien depuis vingt ans, il peut faire rentrer sa fille. Mais moi, j’étais comédienne presque en même temps que lui ! Mon père a découvert sa vocation super tard. Et du coup, je me souviens que c’était très très difficile. Déjà qu’on était dans le sud, il nous a montés, ma sœur et moi. On a fait le tour des agences à Paris pour essayer de trouver un agent tous les trois parce que l’on était dans la m… et ça je m’en souviens. Alors qu’on ose me dire, « Toi c’est facile parce que ton père est dedans », non. J’en ai ch… autant que les autres.

Aurore Naszalyi : Sinon, vous avez le temps de faire des choses en dehors de « Plus Belle la Vie » ?

Dounia Coesens : Oui. C’est vrai que j’ai eu la chance de faire pas mal de tournages à côté, des téléfilms surtout. J’ai été prise pour un truc, hier… mais je ne peux pas en parler parce que l’on me l’a dit hier, je n’ai pas le droit, j’en parle pas.

Aurore Naszalyi : Vous avez peur que cela ne se fasse pas ?

Dounia Coesens : Non, a priori, ça va se faire, mais comme sur les tournages, c’est au dernier moment. Imagine « Plus Belle la Vie » me dit « Tu ne peux pas parce que ce jour-là tu tournes ». Ben, je ne le ferais pas… Il ne faut jamais en parler avant que ce soit fait.

Aurore Naszalyi : C’est un téléfilm ?

Dounia Coesens : Oui, c’est un téléfilm. J’ai deux court-métrages cet été et j’ai un long en fin d’année qu’un jeune va faire, qui se lance dans la réalisation. Maintenant, ça ne va pas être une grosse production derrière mais ça va être un peu comme une carte de visite pour lui. Je vais faire le rôle principal de son film.



Toute reproduction des propos est interdite sans la mention de Diary-Mag.over-blog.com

 

Lire aussi : Interview de Fabienne Carat

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 19:08

cylia.jpgCylia est aujourd’hui l’héroïne de la comédie musicale « Adam et Ève ». Mais bien avant cela, elle a été la gagnante de « Graine de star », ce qui lui a permis d’enregistrer un single en 2001. En exclu Diary-Mag, Cylia est revenue sur son parcours.

L’interview a été réalisée par mail en novembre 2010.

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous résumer ton parcours ?

Cylia : J'ai participé à l'émission « Graine de Star » en 2001. Le concept de l'émission était nouveau puisque la gagnante gagnait un single composé par David Hallyday. J'ai remporté le concours et j'ai donc sorti mon premier single « Un monde à refaire » peu de temps après. J'ai enchaîné avec un deuxième titre: « Tant qu'il nous reste ». Et en 2006, j'ai sorti un album "Le Vertige" entièrement composé par David Hallyday. 

Aurore Naszalyi : Tu as été surmédiatisé en 2001 avec tes premiers singles, puis plus du tout. Pourquoi cet arrêt si soudain ?

Cylia : À cette époque, les émissions de télé-réalité telles que « Pop Star » se développaient et toutes les attentions étaient tournées vers elles. Personnellement, j'ai été relayée au second plan et je n'étais plus la priorité.

Aurore Naszalyi : Ton premier disque est sorti en 2006. Peux-tu nous en parler ?

Cylia : « Le Vertige » a mis du temps à voir le jour pour toutes les raisons que je viens d’évoquer. Cela a été pour moi une véritable opportunité et un vrai enrichissement de pouvoir collaborer avec un artiste tel que David Hallyday. À 14 ans, c'est juste incroyable! De plus, il y a eu un vrai échange entre David et moi. Pour les enregistrements en studio, il était présent et m'a beaucoup conseillé. Il est vrai que c'était ma première expérience dans un registre pop rock. Il m'a donc fallu placer ma voix autrement et interpréter d’une façon. C’était vraiment intéressant.

Aurore Naszalyi : Et le deuxième album, c’est pour quand ?

Cylia : Je recherche des compositeurs capables de faire des instrus dans mon style de musique : la soule musique. Ce n’est pas forcément évident, mais j'ai des contacts et des projets qui se concrétisent petit à petit. J'espère sortir un album rapidement, mais honnêtement, au jour d'aujourd'hui, je ne peux donner une date précise.

Aurore Naszalyi : Sur Internet, on peut voir ton clip, « Le choix », depuis l’an dernier. Mais le disque n’est pas sorti…

Cylia : En effet, c'est un titre que j'ai réalisé il y a quelque temps. J'ai eu une expérience malheureuse avec un producteur, mais qui n'a pas su gérer mon développement. Le projet a donc été avorté et le disque n'a pas pu sortir.

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous parler du tournage de ton clip « Le choix » ?

Cylia : Le tournage du clip s'est déroulé à Saint-Germain-des-Prés dans une résidence. Le lieu était inoccupé et les pièces qui apparaissent dans la vidéo ont été entièrement décorées pour les besoins du clip. L'équipe de tournage était jeune et dynamique. Quant aux réalisateurs, c'était leur première expérience dans la réalisation de clip et ils étaient très motivés.  

Aurore Naszalyi : Dans tes interviews en 2001, tu disais être une très bonne élève. Où en es-tu côté étude ?

Cylia : Je continue mes études, dans le management, afin d'avoir un bagage, une bouée de secours jusqu'à ce que je puisse vivre complètement de la musique.

Aurore Naszalyi : Est-ce que tes fans de 2001 suivent toujours ta carrière ?

Cylia : Oui, tout à fait, à travers mes pages MySpace, Facebook et Twitter . Beaucoup de mes fans restent en contact avec moi et suivent ce que je fais. C'est un bon moyen de communication.

 Aurore Naszalyi : T’arrive-t-il de te produire sur scène ?

Cylia : Oui, de temps en temps pour des soirées, des évènements ou même des mariages.

Aurore Naszalyi : David Hallyday a composé ton premier single. Il s’occupe toujours de ta carrière ?

Cylia : Non, je fais mon petit bout de chemin par moi-même.

Aurore Naszalyi : Un bon nombre de chanteuses se reconvertissent en comédiennes. Y songes-tu toi aussi ?

Cylia : Non. Il est vrai que j'ai eu déjà des propositions dans ce sens, mais rien de bien concret. J'avoue que c'est quelque chose qui me plairait. Tout ce qui est artistique me plaît, et si j'ai la chance de pouvoir y toucher, pourquoi pas. Mais ce n'est pas une fin en soi.

Aurore Naszalyi : Quelles sont tes influences musicales ?

Cylia : Mes influences musicales sont: Alicia Keys, Christina Aguilera (dans ses titres les plus souls), Whitney Houston. Concernant ce que j'écoute, je suis très éclectique et bon public. Dans mon MP3, en ce moment, on peut y écouter: Beyoncé, Adam Lambert, Usher, Justin Nozuka, Bruno Mars - mon coup de cœur du moment - et beaucoup d'autres...

Aurore Naszalyi : Quels sont tes projets actuellement ?

Cylia : J'ai des projets, mais je ne peux pas en parler pour le moment (NDLR : Cela devait certainement être la comédie « Adam et Ève » qui se préparait)

Aurore Naszalyi : Un petit mot à ajouter ?

Cylia : J'embrasse et remercie tous les gens qui me soutiennent et me suivent, et je leur dis à très vite! 

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 22:54

olsen.jpg

 

Triste nouvelle pour les fans des jumelles Olsen : Mary-Kate et Ashley ont décidé d’abandonner le métier d’actrice définitivement.


C’est officiel : les deux sœurs jumelles, Mary-Kate et Ashley ne joueront plus ni ensemble ni séparément. Elles viennent de l’annoncer au magazine britannique « ELLE » dont elles font toutes les deux la couverture (séparément).

 

Ashley explique la raison de ce retrait : « Je ne veux pas être seulement un joli visage. Je l'ai été, mais maintenant il est important et libérateur d'être de l'autre côté de cette vision ». Donc, pour l’aîné des sœurs Olsen, être actrice signifierait faire acte de présence ? On comprend mieux pourquoi, une fois grandie, elle n’obtenait plus de rôle.


Ashley raconte sa révélation : « Nous travaillons non stop depuis que nous avons 18 ans. Puis nous avons décidé de faire une pause et d’aller à l’école et c’est là que nous avons décidé de nous interroger sur notre avenir dans le spectacle » 

Si Mary-Kate et Ashley abandonnent leur carrière d’actrice, c’est pour mieux se consacrer au stylisme. Mary-Kate avoue d’ailleurs « avoir des projets secondaires séparés » (de sa sœur), mais qu’elles « travaillent mieux ensemble ».


Serait-ce pour laisser davantage de place à leur jeune sœur, Élisabeth Olsen, qui débute au cinéma avec une sacrée étiquette ?


Qui sait ? Peut être que la plus jeune sœur Olsen réussira là où ses aînées ont échouée : jouer en tant qu’actrice adulte.

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Fan Club Olsen
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 20:27

L’ex-héroïne du Miel et des Abeilles serait devenue SDF. Malgré les propos de la comédienne, le doute s’installe. mallaury-nataf


Nous apprenons dans Le Parisien ce jour que Mallaury Nataf serait devenue SDF. Cette dernière se confesse : « Je n’ai plus rien. Mes trois enfants m’ont été retirés. La brigade des mineurs m’a pris le plus petit samedi et l’a placé auprès de l’aide sociale à l’enfance. Depuis, il est à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris, qui m’a appelée pour me dire qu’il pleure sa maman ». Elle précise : « Aujourd’hui je me retrouve seule au monde. Le métier me fuit. Seuls quelques esprits libres, comme Agnès Soral et Gérard Depardieu, me tendent la main. » L’actrice précise qu’elle est SDF depuis le mois de mars.


Un appel au secours qui n’est pas passé inaperçu puisque Jean-Luc Azoulay, producteur de la série qui l’a fait connaître, réagit : « Si ce que dit Mallaury au Parisien est vrai, qu'elle sache que je suis prêt à l'aider », déclare-t-il après avoir appris la nouvelle. Il dit être surpris que Mallaury ne l’ait pas contacté lui ou un de ses copains de la bande d’AB Productions.


Malgré le témoignage de la comédienne, photo à l’appui, des doutes s’installent quant aux dires de la demoiselle. Car de nombreuses personnes ont remarqué le détail qui tue : la parfaite manucure de Mallaury Nataf sur la fameuse photo. En effet, quel SDF se payerait un tel luxe ?


À cela, le site Voici argumente que ce genre de détail peut aider une personne en difficulté à garder le moral. D’autres justifient que pour se rendre à une audition, il faut bien être présentable ! Et puis, c’est vrai qu’une manucure, cela coûte moins cher qu’un toit…


Coup dur ou coup de pub pour l’ex-héroïne du Miel et des Abeilles ?


Il est vrai que dans une société où le buzz est important, tous les moyens sont bons pour les célébrités en mal de notoriété. Et quoi de plus actuel que de parler des SDF où le grand froid sensibilise toute la population ?


Actuellement, Voici  n’est pas parvenu à s’entretenir avec la comédienne pour lui parler de ce détail. Alors info ou intox? L’avenir nous le dira.

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans News de Stars
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 18:49

Rédigé par Aurore Naszalyi, le 20 avril 2008

Publié pour la première fois sur www.webzinemaker.com/diary-mag

 

L'interprète de Ron Weasley a fait une petite confidence sur sa rencontre avec Lindsay Lohan.

Les deux acteurs n'ont réellement en commun que leur couleur de cheveux naturelle ! Après avoir discuté quelque peu avec sa "collègue" américaine, l’interprète de Ron Weasley raconte une anecdote qui prête à sourire.

Comme tout le monde le sait, Lindsay Lohan est une actrice particulièrement ambitieuse. Lors de leur rencontre, elle aurait ainsi révélé à l'acteur d' « Harry Potter » qu'elle voulait avoir un oscar avant ses 25 ans – ce qui est plutôt raté vu qu’elle va aujourd’hui sur sa vingt-sixième année. À cet instant, Rupert, dans son for intérieur pensait « Commence par apprendre à jouer ».

Il ajoute également que Lindsay est une fille égocentrique et qu'il n'aimerait pas en croiser d'autres du même style. Reste à voir si Lindsay, d'un naturel direct, rétorquera quelque chose (si toutefois il lui arrive de lire d'autres articles que ceux qui lui sont consacrés).

 

lindsay-lohan VS Ruper Grint

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Harry Potter
commenter cet article

Présentation

  • : News de stars
  • News de stars
  • : En 2005, le blog DIARY-mag est créé sous forme de webzine relatant des nouvelles sur les stars du moment. En 2011, l’hébergeur ferme… mais pas DIARY-Mag ! Nous sommes toujours là, et le resterons ; sous un autre hébergeur, mais qu’importe ! L’essentiel est que vous retrouviez toujours vos rubriques sur les News de Stars, Harry Potter et le Fan Club Olsen, que vous aillez toujours autant de plaisir à nous lire et à trouver de nouvelles informations sur vos vedettes préférées.
  • Contact

Recherche

Catégories