Vendredi 15 avril 5 15 /04 /Avr 04:26

Rédigé par Aurore Naszalyi, le 24 février 2010

Publié pour la première fois sur www.webzinemaker.com/diary-mag/



Chanteuse principale du groupe dans « Nos Années Pension », Djinda Kane montre que même sans expérience dans la chanson, on peut avoir un rôle de cette importance.

  hpqscan0028

Aurore Naszalyi : Peux-tu te présenter ?
Djinda Kane : Je m’appelle Djinda Kane, je suis comédienne depuis peu puisque je débute avec « Nos Années Pension » et j’ai été mannequin. Depuis l’âge de 5 ans, je sais que je veux faire ce métier. Je suis née et j’ai grandi au Sénégal. Ma mère est française. J’ai de la famille en France, donc j’y vais régulièrement. Cela fait donc longtemps que j’habite en France. Je suis basée en France que depuis six ans, ce qui est déjà pas mal. Par contre, j’ai toujours su que je voulais devenir comédienne. J’ai fait trois ans d’acteurs studio, un an à Londres et deux ans à Paris à l’Eicar. Entre temps, j’ai fait des courts-métrages, j’ai fait des publicités en tant que comédienne et mannequin pour Vania. J'ai fait plusieurs courts-métrages via mon école, dont un qui s'appelle « Spin off the scene » qui est parti à Avignon et qui va aller l’année prochaine à Cannes.

Aurore Naszalyi : Pas trop stressée de reprendre le flambeau de Joséphine Jobert et Lilly-Fleur Pointeaux ?
Djinda Kane : Si, quand même ! Parce que la barre était placée assez haute à la fin de la troisième saison de « Nos Années Pension ». Mais bon, comme c’est un groupe totalement différent qui part sur de nouvelles bases, on va essayer de créer autre chose.

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous présenter ton personnage ?
Djinda Kane : Sacha est un personnage qui me correspond assez bien. Je ne veux pas me vanter, mais quand même : c’est une fille sympa, belle, intelligente, qui a du goût pour tout ce qui est artistique tel que la mode ou musique parce qu’elle chante. Elle est très sensible, elle a eu une enfance pas facile, parce qu’elle a grandi seulement avec sa mère qui l’a eu très tôt, donc ça a été difficile à gérer. C’est un peu la mère de sa propre mère.

Aurore Naszalyi : Que va-t-il arriver à ton personnage ?
Djinda Kane : Sacha était assez renfermée sur elle-même en rentrant en Internat. C’était son idée d’entrer dans l’internat pour favoriser ses études, pour pouvoir faire de la musique, et surtout pour être entourée constamment par ses amis qui sont presque sa seule famille, à part sa mère. À l'internat, elle va apprendre à être un peu plus indépendante et elle va apprendre plein de choses au niveau des relations humaines, au niveau de l’émancipation, de la jalousie, de la souffrance affective. Son coeur va beaucoup balancer...

Aurore Naszalyi : Pour qui ?
Djinda Kane : Je ne peux pas le dire…

Aurore Naszalyi : Comment as-tu été accueillie dans une équipe qui se connaissait déjà ?
Djinda Kane : Très bien. Il y a des anciens, mais il y a aussi beaucoup de nouveaux : au niveau des techniciens, à la régie, à la mise en scène. Mais c’est vrai qu’ils ont été très accueillants, ça n’a pas été trop difficile de s’intégrer. Et puis, c’est toujours mieux d’avoir une équipe qui connaît déjà le terrain, qui a déjà trois années derrière elle. On se sent plus encadré, plus en sécurité, car ce n’est pas comme si on débutait qu’on ne savait pas du tout où on allait, surtout que c’est une équipe qui a appris au fur et à mesure des saisons, qui s'est beaucoup améliorer et qui a beaucoup plus confiance en elle.

Aurore Naszalyi : Pour une comédienne débutante, tu n’as pas eu trop de difficultés à te maintenir à un rythme aussi soutenu que le tournage de "Nos Années Pension"?
Djinda Kane : On nous a beaucoup prévenus, on nous a dit que ça allait être difficile. Tellement que du coup, oui, c’est très difficile comme rythme, mais lorsque ton travail est ta passion, tu es prête à faire toutes les concessions. C’est un rythme qu’on a su prendre assez rapidement.

Aurore Naszalyi : Comment s’est passé ton recrutement pour « Nos Années Pension » ?
Djinda Kane : Cela s’est passé par casting. Le casting a été assez long. Ils m’ont fait venir une première fois au mois de janvier, une deuxième en mars, et une troisième réunion entre comédiens. Le tournage a débuté en juillet, donc ça a été une décision assez longue.

Aurore Naszalyi : Après « Nos Années Pension », quel rôle aimerais-tu que l’on te propose?
Djinda Kane : Je n’y ai jamais vraiment réfléchi. Étant comédienne plus studio et ayant fait beaucoup du théâtre, je suis prête à faire plusieurs rôles, c’est ça qui est intéressant, c’est de ne pas rester encrer dans un style de personnalité. Je ne cache pas que j’aimerais, comme tous les comédiens de télévision je pense, faire du cinéma.

Aurore Naszalyi : Tu n’as pas d’idées précises ?
Djinda Kane : Jusqu’à présent, je n’ai pas encore joué le rôle d’une vraie femme. Pas d’une adolescente. Une vraie femme, avec des responsabilités et avec beaucoup plus de profondeur.

Aurore Naszalyi : Quels sont tes projets après le tournage de « Nos Années Pension » ?
Djinda Kane : Je sais que je vais faire du théâtre au mois d’octobre (NDLR : Octobre 2009 – l'interview a été effectué en août 2009), je vais rentrer dans une troupe de théâtre pour l'année prochaine, mais après, je ne sais pas du tout, cela dépendra des rôles que l'on me propose, des castings et des rencontres…

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous raconter une anecdote du tournage de « Nos Années Pension » ?
Djinda Kane : J’aurais aimé vous présenter notre habilleuse, Brigitte, qui est très très spéciale. C'est une habilleuse d'une grande personnalité. Elle nous fait beaucoup rire parce qu’elle est très légère, elle détend l’atmosphère en disant des choses, soit ridicules, soit marrantes et j’aurais aimé vous la présenter.

Aurore Naszalyi : Comment es-tu arrivée dans ce métier ?
Djinda Kane : Depuis que je suis toute petite, c’est-à-dire lorsque j’ai eu une conscience assez développée pour réfléchir sur mon métier à venir. Depuis que j’ai 5 ans, je sais assez ce que je veux faire. À cet âge-là, je voulais déjà faire du théâtre. J’ai toujours voulu être comédienne, donc j’ai tout fait pour cela, j’ai eu beaucoup d’obstacles, ça continue, c’est toujours difficile d’atteindre son but parce que ce n’est pas un métier avec beaucoup de sécurité, avec des études strictes. C’est un métier assez artistique, c’est assez relatif. Mais je ne lâche pas l'affaire, je suis dessus !

Aurore Naszalyi : Sinon, tu serais partante pour une nouvelle saison de « Nos Années Pension »?
Djinda Kane : Carrément !

Aurore Naszalyi : Et les prochaines ?
Djinda Kane : Cela dépendra de ce qu'il m’arrive, mais oui je serai partante, je ne vais pas laisser Sacha comme ça. Au bout de trois saisons, on a peut-être envie de faire autre chose, effectivement, mais je pense que c’est intéressant d’aller au bout des choses. Après, les acteurs précédents avaient quand même épuisé une grande partie d’anecdotes de leurs personnages. Mais c’est vrai que c’est intéressant d’aller jusqu’au bout.

Aurore Naszalyi : Quelles sont tes passions dans la vie ?
Djinda Kane : Le cinéma, le théâtre, la musique... Je ne chante pas professionnellement, mais j'ai toujours écrit des chansons, chanter avec des amis. J’aime bien le volley-ball aussi.

Aurore Naszalyi : Un petit mot à ajouter à tes fans ?
Djinda Kane : Je suis pressée de leur donner du plaisir, d’avoir les retombées, qu’ils vont aimer et qu’on va pouvoir leur rendre cet amour.

Aurore Naszalyi : Comment s’est passée la rencontre avec les anciens ?
Djinda Kane : On s’est rencontré une première fois pour l’enregistrement des chansons, parce que Lilly-Fleur et Joséphine (NDLR : Morgane et Amel de la saison précédente) ont chanté une chanson intitulée « Nous vivons debout ». Ce sera le tube de l’année. Cela s’est très bien passé, ils nous ont beaucoup briefés, c’était assez cool, ça s’est bien passé.

Aurore Naszalyi : Qu’est-ce que tu as appris ? Est-ce que tu veux revenir sur des choses ?
Djinda Kane : Cela a été surtout des travaux de mannequin et beaucoup de travaux scolaires, des stages de danse, d’art, de combats, de dictions, du doublage pour des courts-métrages qu’ils font à l’école.


Tous droits réservés

Par Aurore Naszalyi - Publié dans : Interviews
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : News de stars
  • News de stars
  • : harry potter fan club olsen People
  • : En 2005, le blog DIARY-mag est créé sous forme de webzine relatant des nouvelles sur les stars du moment. En 2011, l’hébergeur ferme… mais pas DIARY-Mag ! Nous sommes toujours là, et le resterons ; sous un autre hébergeur, mais qu’importe ! L’essentiel est que vous retrouviez toujours vos rubriques sur les News de Stars, Harry Potter et le Fan Club Olsen, que vous aillez toujours autant de plaisir à nous lire et à trouver de nouvelles informations sur vos vedettes préférées.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Catégories

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés