Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 04:39

Rédigé par Aurore Naszalyi, le 25 février 2010

Publié pour la première fois que webzinemaker.com/diary-mag/



On le compare à Milo dans les précédentes saisons de « Nos Années Pension ». La série, son personnage, ses projets : Igor Deus nous dévoile tout !

hpqscan0014
Aurore Naszalyi : Peux-tu te présenter ?
Igor Deus : J’ai fait une école de théâtre, mais avant, j’avais fait le lycée avec une option théâtre. Après, j’ai fait « Les enfants terribles », c’est une école dans le vingtième arrondissement à Paris. J’ai fait ça pendant trois ans, j’ai arrêté l’année dernière. Et après, j’ai commencé à bosser.

Aurore Naszalyi : T’as « bossé » sur quoi ?
Igor Deus : J’ai fait des courts métrages pour la FMISS, c’est une grande école de réalisateurs de techniciens à Paris. Ils font en fin d’année - ils en font aussi en cours d’année, mais là c’était pour un petit tournage de fin d’année avec beaucoup de matos à disposition - les professeurs et les élèves font un court-métrage qu’ils ont travaillé pendant l’année.

Aurore Naszalyi : Comment ça s’est passé ton recrutement pour la série ?
Igor Deus : C’est mon agent qui m’a dit « T’as un casting pour une série qui s’appelle « Nos Années Pension » qui font la quatrième saison ». Je suis allé faire le casting le matin même et voilà.

Aurore Naszalyi : Pas trop stressé de reprendre le flambeau d’Igor Menjiski et de James Champel ?
Igor Deus : Non, pas vraiment. Ce sont d’autres personnages, d’autres personnes, donc non. J’ai eu l’occasion de les rencontrer tous les deux rapidement.

Aurore Naszalyi : En quoi cette saison va-t-elle être différente des précédentes ?
Igor Deus : Ce sont d’autres personnages principaux. Les intrigues sont différentes, je pense, et puis ça passe à la saison 4 donc c’est pour ça que c’est différent.

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous présenter ton personnage ?
Igor Deus : Julien Valqueur est un peu le noyau du groupe. C’est-à-dire, c’est lui qui compose les chansons. C’est lui qui, lorsque l’on joue, envoi les sons derrière très électro, il est toujours motivé pour faire des répétitions, c’est celui qui a le plus envie de faire de la musique, je pense. Il fait un peu de pianos, il fait un petit peu de guitares, mais il est surtout très électro, ordinateur. C’est un peu le nouveau Milo.

Aurore Naszalyi : Comment as-tu été accueilli dans une équipe qui se connaissait déjà ?
Igor Deus : Il y a une super ambiance de tournage, ils m’ont mis tout de suite à l’aise. Mais il y a un rythme très soutenu de tournage, donc on n’a pas vraiment le temps de cogiter là-dessus. Tout se passe très naturellement. Très bonne équipe !

Aurore Naszalyi : Que va-t-il se passer pour ton personnage ?
Igor Deus : Comment dire sans révéler un peu tout ce qu’il se passe ? Pour mon personnage, il y a des histoires d’amour, on va découvrir que mon personnage a un secret. Mais ça, c’est impossible à dire.

Aurore Naszalyi : Un secret ? Mais il pourrait faire « Secret Story » ton personnage ?
Igor Deus : Il pourrait, il pourrait. Il serait vite découvert, je pense, mais je ne dirais rien.

Aurore Naszalyi : Cela à un rapport avec quoi ? La musique ?
Igor Deus : Non

Aurore Naszalyi : Sa façon d’être ?
Igor Deus : Oui, peut-être.

Aurore Naszalyi : Par rapport à son passé ?
Igor Deus : Un passé assez proche.

Aurore Naszalyi : Donc, il va arriver un événement qui va transformer ton personnage…
Igor Deus : Voilà, un événement qui va se passer juste avant la rentrée. Mes amis dans la série veulent le savoir, ils ne le savent pas, mais, au bout d’un moment, ils le découvriront sans que je leur dise.

Aurore Naszalyi : Tu as vu les anciens acteurs de « Nos Années Pension »?
Igor Deus : Oui, ils sont passés pour tourner. Il y avait Samuel Brafman (NDLR : Mathieu) qui est très sympa, qui nous a donné quelques conseils. Il nous a parlé de lui, comment il a ressenti le tournage de l’année dernière. Puis, il y a eu Lilly-Fleur Pointeaux et Joséphine Jobert (NDLR : Morgane et Amel) qui sont très gentilles, qui sont passées assez vite, on n’a pas eu le temps de parler énormément.

Aurore Naszalyi : Tu serais partant pour la prochaine saison ?
Igor Deus : Oui, il faut voir comment tout se passe. Je n’ai pas encore pris de décision parce que je ne sais pas encore comment cela va se passer, peut être qu’ils n’auront plus besoin de moi, peut être que si. Donc, on verra vraiment au jour le jour.

Aurore Naszalyi : Quels rôles aimerais-tu que l’on te propose par la suite ?
Igor Deus : Je ne sais pas. Je pense qu’il y a plein de rôles qui sont très intéressants, donc je n’ai pas de rôle précis. Ce que j’aimerais bien faire, c’est du cinéma, bien sûr, parce que je n’en ai jamais fait. Mais des rôles, je ne sais pas. Il y a des créations qui peuvent être superbes, même des rôles que je ne connais pas. Même au théâtre, il y a des rôles superbes. Des Tennessee Williams (auteur américain) peut-être.

Aurore Naszalyi : Après le tournage de « Nos Années Pension », quels sont tes projets ?
Igor Deus : Avec des potes on aimerait monter une pièce de théâtre qui s’appelle Mergan Buffalo. C’est un de mes projets immédiats. Après, j’ai des projets personnels. J’écris des scénarios, donc ça ce sont des projets à plus long terme.

Aurore Naszalyi : On te retrouvera peut-être derrière la caméra donc…
Igor Deus : Ça, je ne sais pas pour l’instant. Mais j’avais quelque chose que je voulais raconter tout simplement, j’ai commencé à écrire, et cela fait son chemin.

Aurore Naszalyi : Comment es-tu arrivé dans ce métier ?
Igor Deus : Mon père est comédien. Je l’ai toujours suivi au théâtre ou sur des tournages donc j’ai toujours baigné là-dedans. Et au fur et à mesure, c’est devenu une passion et quand je leur ai dit que je voulais être comédien donc ils n’ont pas pu dire « non ». Ils m’ont dit « Passe ton bac d’abord »

Aurore Naszalyi : Quels sont tes passions autres que la comédie ?
Igor Deus : Le sport. J’adore le sport. J’ai fait dix ans de football, je fais du volley en haut niveau, je fais un peu de boxe style, je fais du beach volley à fond, à fond les ballons.


Aurore Naszalyi : Tu aurais pu être sportif de haut niveau en fait…
Igor Deus : Oui, je pense. Mais je préfère ce métier. J’en ai peut-être plus besoin.


Aurore Naszalyi : Tu as participé à différents doublages, dont « Harry Potter »…
Igor Deus : Oui, c’était au tout début, quand j’ai commencé. Ce n’était pas un personnage précis, c’était des ambiances. C’est-à-dire, sur une action principale, il y a des personnages qui parlent derrière que le spectateur n’entend pas forcément, mais qu’il faut absolument doubler. C’est comme des bruits de fond. Sinon depuis, j’ai continué par exemple dans « Lettres d’Iwo Jima » en 2007 où je double un personnage plus important. Je double le meilleur ami du personnage principal.

Aurore Naszalyi : Comment es-tu arrivé au doublage ?
Igor Deus : C’est une voisine qui traduit les films en français pour la version audio pour que les comédiens puissent réaliser le doublage. Elle a fait « Les Simpsons », « Harry Potter » donc je lui ai dit que ça m’intéressait, que j’aimerais bien voir comment cela se passe. Elle m’a présenté des gens qui faisaient du doublage, et voilà…

Aurore Naszalyi : Tu aimerais bien te consacrer qu’au doublage ?
Igor Deus : Non, pas que du doublage. C’est très intéressant le doublage parce qu’on apprend plein de choses. Mais je préfère la comédie.

Aurore Naszalyi : En quoi ces disciplines sont si différentes ?
Igor Deus : Parce qu’il n’y a pas le même travail en amont sur les personnages. Il faut faire ce que l’acteur a fait.

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous parler de ton expérience dans le film « Neige noir » ?
Igor Deus : J’étais un peu plus jeune. J’étais un jeune garçon qui faisait, malgré lui, du trafic de drogue à travers un ourson en peluche, puisque la drogue était glissée dedans par l’intermédiaire du père. Et moi, j’interprétais le meilleur ami de ce garçon, c’était un petit second rôle.

Aurore Naszalyi : Tu as aussi fait pas mal de théâtre…
Igor Deus : J’ai fait un plus de théâtre que de télévision jusqu’alors. J’ai surtout fait le dernier spectacle de Robert Hossein, « N’ayez pas peur » au Palais des Sports. C’était sur le Pape Jean-Paul II, et moi, je faisais un de ses amis quand il était jeune, Zbigniev. C’était vraiment une expérience très sympa.

Aurore Naszalyi : Tu as un petit mot à ajouter à tes fans ?
Igor Deus : Qu’ils s’éclatent bien en regardant la saison 4 !


Tous droits réservés

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : News de stars
  • News de stars
  • : En 2005, le blog DIARY-mag est créé sous forme de webzine relatant des nouvelles sur les stars du moment. En 2011, l’hébergeur ferme… mais pas DIARY-Mag ! Nous sommes toujours là, et le resterons ; sous un autre hébergeur, mais qu’importe ! L’essentiel est que vous retrouviez toujours vos rubriques sur les News de Stars, Harry Potter et le Fan Club Olsen, que vous aillez toujours autant de plaisir à nous lire et à trouver de nouvelles informations sur vos vedettes préférées.
  • Contact

Recherche

Catégories