Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 16:06

angela watson
Rédigé par Aurore Naszalyi, le 19 Décembre 2009

Publié pour la première fois sur www.webzinemaker.com/diary-mag/

 

 

Elle jouait Karen Foster dans la série "Notre Belle Famille". En exclusivité "Diary-Mag", Angela Watson se confie à nous...


Depuis l'arrêt de la série "Notre Belle Famille", Angela Watson n'a jamais cessé de travailler. Ses souvenirs de "Notre Belle Famille", ses projets, Angela Watson nous répond.


Aurore Naszalyi : Qu’as-tu fait après « Notre Belle Famille » ?

Angela Watson : Ce n’est pas parce que l’on ne voit pas les acteurs toutes les semaines dans des séries régulières, que cela signifie qu’ils ne travaillent pas… J’ai plus travaillé après « Notre Belle Famille », que lorsque j’étais dans la série. J’ai fait quelques apparitions dans d’autres séries télévisées, des films, et mon travail avec HugsAmerica.com… TRES OCCUPEE ! (NDLR : Angela Watson est le porte-parole du site HugsAmerica.com destiné au bien-être des animaux)


Aurore Naszalyi : Tu as été mannequin, puis comédienne. Quel métier préfères-tu ?

Angela Watson : Je chante, je danse et je joue la comédie depuis l’âge de dix ans mais je n’en préfère pas une plus qu’une autre… j’aime toutes mes activités !


Aurore Naszalyi : Aujourd’hui, tu es mariée ? Tu as des enfants ?

Angela Watson : Ma vie est sous l’œil du public… Je ne débats pas de ma vie privée.


Aurore Naszalyi : Revois-tu des anciens acteurs de « Notre Belle Famille » ?

Angela Watson : Je ne vis pas à Hollywood, j’y vais seulement pour travailler et chacun des acteurs a un emploi du temps très chargé, comme moi. J’ai rarement l’occasion d’avoir de leurs nouvelles, sauf avec l’actrice qui jouait ma mère dans « Notre Belle Famille » - Suzanne Somers - et je contacte les autres de temps en temps.


Aurore Naszalyi : As-tu une anecdote à raconter sur « Notre Belle Famille » ?

Angela Watson : J’ai passé du bon temps à jouer le rôle de Karen Foster… chaque jour était une bonne journée de travail.


Aurore Naszalyi : Qu’est-ce qui a fait la différence entre toi et les autres comédiennes qui ont également postulé pour le rôle de Karen?

Angela Watson : J’ai été choisi par le président du réseau de la chaine télévisé pour le rôle de Karen Foster – aucun autre acteur n’avait été choisit par lui… mon travail pour « Davis Rules » l’a impressionné.


Aurore Naszalyi : Peux-tu nous parler de la série « Davis Rule » ? Quel était ton rôle ? Quel était l’histoire de cette série ?

Angela Watson : « David Rules » était un personnage différent… J’ai joué la petite-fille jeune d’un grand acteur, M. Jonathan Winters. Cette série était aussi amusante à réaliser !


Aurore Naszalyi : Quel est la rumeur la plus folle que tu aies entendue à ton sujet ?

Angela Watson : Je mène une vie très privé… Je travaille sérieusement et je ne fais pas de relations publiques donc je n’ai vraiment pas eu de problème avec des rumeurs… il y a de fausses photos de moi sur Internet, mais toutes les célébrités ont à gérer ce genre de bêtises… tout le monde sait que ces photos sont fausses donc ce n’est pas ce genre de choses qui m’a ennuyé à perturber mon ardeur à travailler.


Aurore Naszalyi : As-tu déjà été « attaquée » face aux tabloïds ?

Angela Watson : Je mène une vie très privé… Je n’ai jamais beaucoup de nouvelles de moi dans les tabloïds.


Aurore Naszalyi :As-tu des projets actuellement ?

Angela Watson : Je travaille sur un projet de film au Canada, et j’ai plus d’une douzaine de projets télévisés dans les mois à venir (NDLR : Voir informations supplémentaires ci-dessous)


Aurore Naszalyi : Espères-tu revenir sur le devant de la scène ou est-ce que tu préfères rester dans l’anonymat ?

Angela Watson : Je ne suis pas dans l’anonymat… Je travaille non-stop… J’ai simplement fait le choix de garder ma vie privée aussi tranquille que possible... j’ai refusé des propositions depuis « Notre Belle Famille » pour maintenir ma vie de famille, aussi, tout en cherchant d’autres séries télévisés particulières – Je suis toujours à la recherche de bons manuscripts !


News :

Angela Watson nous apprend également qu’elle prépare une nouvelle série intitulée « Fishtales » dans laquelle les stars sont en maillot de bain pour le Parc touristique de Floride.

En dehors de cela, l’ex-actrice de « Notre Belle Famille » use de ses talents de chanteuse pour un film, la télévision et… la radio ! Elle anime, par ailleurs, une émission anti-drogue et une autre pour le soin des animaux.



Tous droits réservés

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 22:21

Rédigé par Aurore Naszalyi, le 7 Mars 2010

Publié pour la première fois sur www.webzinemaker.com/diary-mag 

 


10 ans après "Roméo et Juliette", Isabelle Ferron, qui jouait Lady Capulet en 2000, se dévoile à Diary-Mag...

Aurore Naszalyi : Quel est votre parcours ?
redim recadre photo.php
Isabelle Ferron : J’ai la chance de pouvoir exercer deux métiers à la fois - tout en étant crédible dans ces domaines-là - qui sont : la comédie musicale et le théâtre et les tournages, bien sûr. Comédienne et chanteuse de comédie musicale ce qui n’est pas souvent le cas. J’ai une formation de comédienne à la base doublée d’une formation de chants lyriques, j’ai commencé tout de suite à faire du théâtre en  amateur, un tout petit peu payée, puis un tout petit peu plus payée encore, etc. Et puis la vie m’a mené petit à petit vers la comédie musicale. Au bout de sept ans de chant lyrique, je suis rentré dans la comédie musicale. Parce que malheureusement, en France, on est très cloisonné : on met des choses dans les tiroirs. Alors, on sait faire une chose, mais pas deux. C’est très difficile d’être crédible. Il y a quelques vedettes comme ça qui exercent les métiers de comédien et chanteur, comme Jacques Dutronc ou comme Vanessa Paradis, mais c’est très très rare. Voilà, mon parcours. Et en ce moment, je suis au théâtre.


Aurore Naszalyi : Dans une de vos biographies, on lit « Difficile de définir quelqu’un comme Isabelle et surtout de la suivre : posez-lui une question, elle répond à trois à la fois. » Pensez-vous que cette introduction vous correspond ?

Isabelle Ferron : Oui, ce n’est pas faux. C’est ce que je viens de faire à l’instant : parler de comédie musicale en même temps que de théâtre et de tournage. Mais c’est ça mon parcours ! Et comme je suis l’une des rares pas très connues à pouvoir alterner ses différentes activités, donc je ne peux parler que de ça. Mais je suis très très heureuse d’être crédible. Quand je suis au théâtre, on ne m’ennuie pas à me demander de chanter une chanson et vice versa. Donc, oui, je pense qu’elle me correspond tout à fait, car j’ai plusieurs cordes à mon arc.


Aurore Naszalyi : Vous avez commencé votre carrière à presque 30 ans dans la comédie musicale « Les Misérables ». Qu’avez-vous fait avant ?

Isabelle Ferron : J’ai fait mes années de formation en chant lyrique. Et c’est grâce aux « Misérables » que j’ai mis un pied dans la comédie musicale. J’ai passé l’audition des « Misérables », j’ai été prise. Sinon, je faisais du théâtre, des petites pièces à droite et à gauche : « La Cantatrice Chauve », j’avais fait « La double inconstante » de Marivaux aussi, j’avais fait diverses choses aussi. Et une fois que j’ai mis un pied dans la comédie musicale, ça n’a pas arrêté… Il y a eu « Les Années Twist », « La Java des Mémoires », la « Passe Muraille », je crois, et j’en oublie !


Aurore Naszalyi : Au final, vous êtes davantage comédienne ou chanteuse ?

Isabelle Ferron : Je suis les deux ! J’ai fait la double formation en même temps, je suis les deux !


Aurore Naszalyi : Si vous deviez choisir l’une de ses deux disciplines…

Isabelle Ferron : Non, je ne peux pas ! Je ne peux pas parce que c’est un vrai plaisir, cela varie les plaisirs d’alterner entre un spectacle musical, après avec une pièce de théâtre, après avec un tournage. Tu sais, en France, c’est ce que l’on ne comprend pas : c’est le même métier. Que l’on sache jouer la comédie, danser, chanter, jouer d’un instrument, c’est la même chose. Tout cela est parfaitement complémentaire parce que je saurais mieux jouer la comédie, je saurais mieux jouer la comédie dans une comédie musicale, plus je saurais mieux chanter, plus j’assurerais dans une comédie musicale. Faire des tournages pour le cinéma ou la télévision, c’est un autre exercice de style dans ce même domaine-là qui est l’interprétation est la comédie à l’état pur. Qu’est-ce que c’est que la comédie musicale ? On connait très très peu en France. On appelle cela des spectacles musicaux en France. Mais la vraie comédie musicale, c’est du théâtre mis en musique. C’est une histoire qu’on raconte avec des personnages qui racontent une histoire. Donc, tout cela est parfaitement complémentaire.


Aurore Naszalyi : Quand et comment avez-vous décidé de monter à Paris ?

Isabelle Ferron : Je crois que toute petite, j’avais envie de faire ça. J’ai passé mon bac et je suis monté. Je me suis inscrite en province vu que je suis issu de la province. Je m’étais inscrite à un cours d’art dramatique quand j’étais en terminal. À l’époque, c’était plus facile. J’avais été au centre d’information CIDJ, pour me renseigner sur les écoles privées pas trop cher, parce qu’à l’époque ce n’était pas cher, contrairement à aujourd’hui. Donc, j’ai passé mon bac et je suis monté avec mon petit baluchon, mon sac à dos pour rentrer dans ce cours. Je suis parti avec beaucoup de naïveté, j’étais persuadé que je pouvais trouver un appartement comme ça ! J’avais 19 ans. Et le hasard de la vie a fait – ça, c’était formidable – j’ai rencontré une fille en terminale avec qui j’ai eu très peu d’échanges qui m’a dit qu’elle aussi était inscrite dans le même cours d’art dramatique que moi et elle m’a proposé de partager son appartement. Donc, cela s’est fait plutôt tranquillement, avec beaucoup de chance, parce que partir avec la naïveté de croire qu’à Paris l’on peut trouver un appartement sans fiche de salaire, ni rien…

Aurore Naszalyi : Vous avez eu la naïveté de prendre un appartement comme ça ?...

Isabelle Ferron : Oui, j’ai eu beaucoup de chance. Si je n’avais pas eu la proposition de ma petite camarade de classe, de partager un appartement avec elle, je pense sincèrement que trois semaines plus tard, je serais revenu chez mes parents. Comme j’avais très peu d’économies sur moi.

Aurore Naszalyi : Vous êtes parti comme ça, les mains dans les poches sans être sûr d’avoir quelque part où dormir…

Isabelle Ferron : Oui. J’avais mes petites économies qui me permettaient d’assumer la bouffe, la location de l’appartement avec ma copine – il faut rappeler que dans les années 80, ce n’était pas cher. On trouvait des appartements en sous-location avec des loyers vraiment abordables, on trouvait des petits boulots à mi-temps comme ça, du jour au lendemain. J’ai vécu comme ça pendant très longtemps avant de vivre de mon métier. J’ai travaillé au McDo, j’ai vendu des pizzas, j’ai été animatrice au BHV pendant longtemps. Tout cela me permettait de payer mon petit loyer qui n’était pas très cher, que je partageais avec ma copine, et de payer mes cours d’art dramatique qui n’était pas très cher non plus. Ils étaient de 650 francs à l’époque soit même pas 100 euros ! Maintenant, les cours d’art dramatique doivent coûter 1000 à 2000 euros aujourd’hui ! Ce que j’ai fait, à mon époque, c’est impossible de le refaire aujourd’hui. À Paris, c’est impossible. Peut être éventuellement en province, et encore, je ne suis même pas sûr étant donné la vie chère d’aujourd’hui. Aujourd’hui, les gens peuvent devenir comédiens, chanteurs en ayant eux-mêmes leur propre cours et surtout en ayant des parents qui ont de l’argent et que les aident : des parents qui vont payer un loyer, des parents qui vont payer des cours d’art dramatique, des parents qui vont payer des cours de danse, c’est obligatoire. Un jeune aujourd’hui de 18-20 ans ne peut pas démarrer comme moi, c’est infaisable. Quand j’y repense, cela me parait incroyable, vraiment, même moi cela m’épate ! Ce qui veut dire que les classes sociales « populaires » et moyennes vont avoir de plus en plus de difficultés à avoir accès à l’artistique, et c’est dommage.


Aurore Naszalyi : Vous avez joué dans des comédies musicales, des films et du théâtre. En quoi la manière de travailler est-elle différente d’une discipline à l’autre ?

Isabelle Ferron : Quand tu joues dans une comédie musicale, tu mélanges deux arts qui sont le chant et la comédie. Il faut savoir raconter une histoire en chantant, ce n’est pas de la variété. C’est un exercice particulier, c’est le plus difficile de mélanger la comédie et le chant. Au théâtre, il faut tenir compte de la grandeur de la salle. Si on joue dans une petite salle de 80 ou 100 places, on n’a pas besoin d’exacerber nos mouvements, de pousser trop notre voix pour que les gens nous entendent, on peut jouer de façon « naturelle » qui va correspondre plus à un jeu de caméra. En revanche, dans une grande salle, il ne faut pas oublier qu’on joue aussi pour celui qui est tout en haut et si on fait un petit geste, il ne va pas le voir. Il faut exacerber nos mouvements. En revanche, pour la caméra, c’est surtout dans les yeux. On n’utilise pas beaucoup le faciès (NDLR : le visage), on utilise beaucoup moins le corps sauf si c’est une scène qu’il faut rire par exemple. Encore une fois, c’est le même métier, mais fait de façon différente. C’est comme ceux qui font de l’athlétisme, il y en a qui sont spécialisés dans les sauts en obstacles, d’autres qui sont spécialisés sur les 5000 mètres, mais en même temps, c’est le même métier quand même. C’est pour ça que j’adore l’athlétisme d’ailleurs, parce qu’ils font plein de choses, je les trouve merveilleux !


Aurore Naszalyi : Comment avez-vous été choisi dans le rôle de Lady Capulet pour la comédie musicale « Roméo et Juliette » ?

Isabelle Ferron : J’ai passé l’audition comme tout le monde, j’ai été prise et je les ai fait marrer en chantant une chanson « Peau de vine » en patois (NDLR : que vous pouvez voir dans le DVD de « Roméo et Juliette » en bonus). Cela a fait la petite touche en plus, du coup, ils m’ont prise.


Aurore Naszalyi : La nouvelle troupe de « Roméo et Juliette » sera bientôt sur scène. Quelques comédiens/chanteurs de la troupe des années 2000 y participeront. Pourquoi pas vous ?

Isabelle Ferron : Parce qu’ils ne m’ont pas rappelé ! Et je ne sais pas pourquoi ! Ils ont refait passer un casting, ils ont pris des gens. De toute façon, Cécillia Cara (NDLR la Juliette des années 2000) est peut-être un peu trop âgée pour reprendre son rôle.


Aurore Naszalyi : S’ils vous avaient rappelé, vous auriez retenté ?


Isabelle Ferron : Pourquoi pas ? Partir en Corée, c’est sympa, non ? Aller jouer dans un pays que je ne connais pas, cela doit être sympa comme tout.


Aurore Naszalyi : Vous avez joué dans la comédie musicale « Chance » qui semble avoir remporté un certain succès…

Isabelle Ferron : Oui, « Chance » cela s’est joué longtemps. Cela s’est joué au Lucernaire, c’est parti en tournée, cela s’est joué aussi au Trianon. J’y ai joué en 2003-2004, je crois. C’était une comédie très sympathique. Il n’y avait pas de texte parlé, par contre, tout était chanté : tout, tout, tout ! C’était une petite comédie de bureau, c’était chouette, cela se passait dans un cabinet d’avocat. Et moi je jouais la secrétaire anglaise avec un accent anglais.


Aurore Naszalyi : Vous parlez anglais ?

Isabelle Ferron : Pas du tout. Je baragouine (rires)


Aurore Naszalyi : En 2006, vous avez joué dans « Julie Lescault »… (NDLR dans l’épisode « Dangereuses Rencontres » en 2005)

Isabelle Ferron : Ce n’était pas très drôle. Je crois que l’on avait enlevé mon mari qui était retrouvé mort dans un coffre de voiture. Alors, c’était un petit peu difficile parce que Véronique Genest (NDLR l’actrice qui interprète Julie Lescault) a vraiment l’habitude de jouer dans la série depuis des années. Elle est très sympathique et elle est drôle comme tout. Mais moi, je ne jouais pas un personnage drôle, donc c’était un peu difficile de se concentrer parce que juste avant que la caméra ne tourne, elle plaisantait, elle déconnait et du coup, je me marrais. Alors après, j’avais du mal à jouer ce personnage dramatique. Mais ça s’est passé super bien, elle était très sympa. C’était un petit rôle, cela m’a pris deux jours de tournage.


Aurore Naszalyi : Cela fait un moment que l’on ne vous a pas vu dans une comédie musicale, à quand votre retour ?

Isabelle Ferron : Si, il y a eu « Le violon sur le toit ». Cela s’est joué de 2005 à 2007. Sinon, quand est-ce que je reviens dans une comédie musicale ? Je n’en sais rien. Cela va dépendre des opportunités. Normalement, j’ai un projet où je suis seule en scène avec deux musiciens qui s’appelle « Chienne » où je vais jouer un caniche royal, qui est normalement prévu à partir de novembre 2010 jusqu’en février 2011, au vingtième théâtre qui est une comédie musicale écrite par Alexandre Bonstein, celui qui a fait « Créatures » et, normalement, c’est signé avec le théâtre. Je dis « normalement » parce que c’est en 2010, que nous sommes en 2009 et que l’on n’est pas à l’abri d’un désistement ou d’un renoncement.


Aurore Naszalyi : Comment elles viennent les opportunités ?

Isabelle Ferron : Le monde de la comédie musicale est assez petit, donc on est tous au courant des auditions en général lorsqu’il y a des spectacles qui se montent. On fait passer les annonces mutuellement sur Internet, sur « Regard en coulisse » stipulant qu’il y a des auditions pour les spectacles qui vont se monter, comme il y a eu pour « Zorro », pour « Mozart », pour « Mamamia ». Ce n’est pas difficile de savoir.


Aurore Naszalyi : Où peut-on écouter les chansons que vous avez interprétées dans vos différentes comédies musicales ?

Isabelle Ferron : Je suis très nulle en ordinateur. L’autre jour, j’ai réussi, grâce à un ami à mettre quelques chansons sur Facebook. Maintenant, il faut que je lui demande comment on fait pour les mettre sur MySpace. Mais on avance, on avance… Je suis très nulle. Mais si je n’étais pas nulle, on pourrait les écouter sur MySpace aussi. Mais il faut que j’apprenne. Vous me donnez une idée là, il faut que je le fasse !


Aurore Naszalyi : À quand un album Isabelle Ferron ?

Isabelle Ferron : Ah non ! Cela ne m’intéresse pas du tout ! Et puis, j’ai passé l’âge. Je ne suis pas du tout une chanteuse de variété, je suis une chanteuse de théâtre, de scènes, de comédies musicales. Non, faire des chansons, cela ne m’intéresse pas du tout. Beurk !


Aurore Naszalyi : Parmi les différents projets auxquelles vous avez participé, avec lequel vous êtes-vous le plus amusé?

Isabelle Ferron : Je ne peux pas répondre à ça parce que chaque comédie musicale correspondait à une époque particulière, à un âge. Chaque spectacle était une aventure à part entière très différente de toutes les autres. Je me suis amusé dans « Les Années Twist », je me suis amusé dans « Passe Muraille », dans « Chance », dans « L’ultime Rendez-vous », dans « Le violon sur le toit », dans « Roméo et Juliette ». On monte tous ensemble ce spectacle musical, on met tous la main à la patte, on travaille tous comme des fous. Vraiment… L’aventure « Violon sur le toit », c’était la dernière aventure musicale où je jouais un personnage un petit peu plus dramatique. C’était intéressant, cela se passait en Ukraine en 1905, c’était les premiers pogroms en Ukraine. Cela n’a rien à voir avec « Roméo et Juliette » qui est effectivement plus accès sur la variété, chansons à tubes, etc. Donc, non, je ne peux pas dire que j’ai plus de plaisir, à chaque fois, c’était formidable, vraiment…


Aurore Naszalyi : Actuellement, vous êtes au théâtre « Le siècle sera féminin ou ne sera pas » (NDLR : au Théâtre du Gymnase-Marie Bell à Paris). Pouvez-vous nous en parler ?

Isabelle Ferron : C’est une petite comédie très sympathique qui tourne autour des élections présidentielles où un homme et une femme – cela va rappeler quelque chose – sont en compétition. Cela se passe dans la cour d’un immeuble, il y a les différents locataires qui se côtoient et il y a les différents milieux sociaux. Il y a un gardien de square qui est marié à une femme de ménage qui fait le ménage chez le patron – le propriétaire de l’immeuble. Donc, il y a les propriétaires de l’immeuble, il y a un couple où la femme est dentiste et l’homme est homme au foyer – c’est Doc Gyneco – il y a la maman qui est la propriétaire de l’immeuble et qui a donné la gérance à son beau-fils. Donc, c’est tout ce petit monde qui se côtoie et qui parle de l’élection présidentielle. C’est drôle, c’est formidable. Parmi le casting, il y a Maxime, Doc Gyneco, Jean-Pierre Loustau, Jessica Borio, etc. C’est très sympa, on se marre bien, c’est vachement bien.


Aurore Naszalyi : Quels sont vos projets par la suite ?

Isabelle Ferron : À part la comédie musicale « Chienne » à partir de novembre 2010, rien de concret, on va voir, les choses vont se faire petit à petit… Pour l’instant, je suis dans « Le siècle sera féminin ou ne sera pas », cela ne s’arrête pas. Il y aura juste une pause de deux mois, on reprend au mois de mars. C’est une belle aventure, on s’entend bien, c’est une belle équipe. Pour l’instant, je suis là !

 

 

Tous droits réservés



Interviews bientôt sur Diary-Mag : (spécial Roméo et Juliette)
- Joy Esther (Juliette de 2010)
- John Eyzen (Mercutio de 2010)
- Stéphane Metro (Le Prince de 2010)

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 21:01

  mk-et-Kanye--copie-3.png

 

Un coup de foudre d’Hollywood…

 

Pendant que le monde people a les yeux rivés sur le prétendu nouveau couple formé par Ashley Olsen et Justin Timberlake, il semblerait que l’autre jumelle ait également son coup de cœur.

 

Selon certaines rumeurs, Mary-Kate Olsen et le rappeur Kanye West se seraient embrassés lors de la fête d’anniversaire de celui-ci jeudi dernier. D’où remonte leur rencontre ? De la dernière remise de prix dans la mode lundi dernier, soit quatre jours avant cette fameuse soirée.

 

Ça, c’est du rapide ! Est-ce qu’un coup de foudre les a foudroyés ou est-ce plutôt un verre d’alcool en trop ? L’avenir nous le dira…

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Fan Club Olsen
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 18:37

jo-copie-2L'actrice de "Foudre" a bien l'intention de montrer qu'elle peut prendre en main ses propres projets.

 

Elle ne voulait pas nous parler de son projet au cours notre dernière interview réalisée en septembre 2009. Et bien, il commence à voir le jour… Du moins, en apparence, car le projet est encore loin d’être concrétisé.

 

Tout comme les artistes de la musique, les artistes du cinéma passent de plus en plus souvent par le public pour financer leurs projets en ces temps de crise. C’est le cas du nouveau projet de Joséphine Jobert intitulé « Enquête d’amour » dont le tournage serait prévu cet hiver, s’ils parviennent à obtenir suffisamment de dons des internautes.

 

Au casting, vous pourrez voir notamment Lilly-Fleur Pointeaux (Nos Années Pension), Clément Moreau (Foudre, Profilage), Alexia Degremont (Chante), Daphné Haquart (Cœur Océan, Nos Années Pension), Mouni Farro (Foudre) et bien sûr, Joséphine Jobert (Nos Années Pension, Foudre) qui sera actrice, mais aussi interprète de la bande originale du film.

 

On n’en sait pas beaucoup sur l’histoire, mais l’on peut entrevoir grâce au teaser qu’il y a un mariage, puis un meurtre, suivi d’une enquête. Si vous souhaitez participer financièrement au projet, vous pourrez vous rendre à la page suivante.

 

Affaire à suivre…

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans News de Stars
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 18:28
Rédigé par Aurore Naszalyi, le 16 septembre 2009
Publié pour la première fois sur www.webzinemaker.com/diary-mag

 

jo-copie-1.jpg
Joséphine se confie : "Foudre", "Nos Années Pension", ses projets, ses fans...

Joséphine Jobert a pris le temps de répondre à notre interview... par courrier ! Merci Joséphine. Place aux révélations...


Aurore Naszalyi : Qu’as-tu fais entre le tournage de la troisième saison de "Nos Années Pension" à aujourd'hui ?

Joséphine Jobert : Depuis le tournage j'ai pris pas mal de cours de danse et je me suis remise au sport. J'ai aussi eu l'occasion d'enregistrer quelques pubs pour la radio. il y a eu aussi deux jours de tournage sur la quatrième saison dans laquelle je fais un "guest" accompagnée de Lilly-Fleur Pointeaux le temps d'un épisode. J'ai aussi fait une petite apparition dans le "Inside Jamel Comedy Club" et sans oublier, bien sur, le tournage de la saison 3 de "Foudre" pendant trois mois. Nous avons aussi fait beaucoup de promotion pendant et après la diffusion et nous continuons toujours d'ailleurs.
Et en ce moment je suis en pleine écriture d'un projet télévisé mais je n'en dirai pas plus car je suis superstitieuse à ce niveau là !
Et puis j'essaie toujours de garder contact le plus possible avec mes fans !

Aurore Naszalyi : Seras-tu présente dans la quatrième saison de "Nos Années Pension" ?

Joséphine Jobert : Comme je le disais juste auparavant, je n'ai fais qu'une simple apparition dans cette saison-ci, le temps d'un épisode. En effet, nous savions que la troisième saison était la dernière pour nous car la page était tournée autant au plan professionnel que personnel. Dans l'histoire nos personnages ont eu le BAC et partent en tournée. Nous étions tous d'accord sur le fait que cela se terminerait comme ça. Cependant, nous étions d'accord pour faire une petite participation pour la saison quatre. Lilly-Fleur Pointeaux (ndlr : alias Morgane dans la série)et moi venons faire un petit clin d'œil à un moment donné.
Pour ce qui est de l'histoire, je n'en sais pas plus car je n'ai eu le scénario que de l'épisode qui me concernait. Ce que je sais c'est qu'il y a tout un nouveau casting. Adieu Amel, Morgane, Rose, Sam et Milo ! Et bienvenue aux petits nouveaux !
Je leur souhaite bonne chance mais je pense qu'ils se sont bien débrouillés !

Aurore Naszalyi : As-tu des nouvelles de tes collègues de "Nos Années Pension"?

Joséphine Jobert : Oui, je vois Lilly-Fleur Pointeaux (Morgane) assez régulièrement. Alexandra Naoum (Rose) et moi sommes toujours amies ainsi que Sabine Perraud (Zoé) et Samuel Brafman(Matthieu)

Aurore Naszalyi : La dernière fois, tu nous as parlé de la série "Comme Des Champions", où en est ce projet actuellement?

Joséphine Jobert : Pour le moment nous n'avons aucune nouvelle. C'est un projet très ambitieux et de qualité, je pense qu'il a vraiment sa chance et qu'il pourrait faire un vrai carton. Mais il demande beaucoup de moyens, je ne sais pas si les télévisions sont prêtes à cela. Parfois certains projets mettent des années avant de voir le jour. J'espère que le temps jouera en faveur de celui-ci car c'est vrai qu'il m'a beaucoup tenu à cœur et que toute l'équipe était vraiment extra. A suivre !

Aurore Naszalyi : As-tu une anecdote à nous raconter au sujet du tournage de cette série?

Joséphine Jobert : Je ne sais pas si c'est vraiment une anecdote mais la production avait organisé une superbe séance photo pour faire la promotion du pilote. Toutes les comédiennes étaient donc présentes. Nous nous sommes fait maquillées et coiffées comme des princesses un soir de gala et à notre disposition était mis tout un ensemble de robes fabuleuses de grands couturiers. Le studio du photographe était incroyable et il a fait de très belles photos. Ce fut vraiment un moment très agréable, un peu surnaturel. A refaire vite vite vite hehe !

Aurore Naszalyi : Tu as participé à Fort Boyard à plusieurs reprises. Quel souvenir en gardes-tu?

Joséphine Jobert : Je suis toujours plus que ravie d'être conviée cette drôle d'aventure. J'en reviens à chaque fois enchantée et surtout crevée ! On se donne vraiment beaucoup lorsque nous sommes sur ce fort. On se surprend même à faire des choses que nous n'aurions pas pu faire au quotidien. Quoique les araignées... Fort Boyard ou pas... je pense vraiment que dans tous les cas c'est au dessus de mes forces hehe !
Toute l'équipe est très sympa et nous sommes vraiment bien reçus. La motivation est omniprésente chez tous les candidats. C'est vraiment un beau moment à vivre et surtout pour de belles associations, c'est encore plus stimulant. Je suis partante pour le refaire dès que possible.
Et en passant, je voudrais passer un petit coucou à Chantal alias "Chanchan" et la remercier pour son accueil, pour sa bonne humeur. Elle est vraiment aux petits soins et elle nous transmet sa belle énergie à chaque fois.
Et aussi un gros bisou au père Fourras ! hihi

Aurore Naszalyi : Vas-tu signer pour la prochaine saison de "Foudre" ?

Joséphine Jobert : Pour le moment je ne veux pas trop parler de cette saison tant qu'elle n'est pas totalement confirmée. Superstition !
Non mais bien entendu que je suis motivée pour la faire. J'attends aussi de voir dans quelle direction va aller l'histoire. Il y a tellement de choses qui rentrent en jeu. on verra bien.

Aurore Naszalyi : As-tu une anecdote à nous raconter à propos de "Foudre" ?

Joséphine Jobert : Mon Dieu ! J'en aurai des centaines !!!!

Pour n'en choisir qu'une... je parlerais d'un fou rire que nous avons eu David, Fanny et moi (et toute l'équipe d'ailleurs)
Il y a un épisode où Alice perd le coffret dans lequel il y a tous les souvenirs d'Alex. Durant une scène, elle sort à l'extérieur pour vérifier dans la poubelle au cas où quelqu'un l'aurait jeté. Léo et Maxine la rejoignent et Léo lui demande ce qu'il y a dans le coffret. Alice lui répond : "Alex"
En fait, avant de tourner cette scène nous avons eu ce qu'on appelle un petit "brief" où nous revoyons dans les grandes lignes ce que nous aurons à jouer durant la scène. Je ne sais pas pourquoi mais là le producteur, Bertrand Cohen, voulait absolument que David me demande ce qu'il y a dans le coffre et que je lui réponde juste : "Alex" Je ne comprenais pas pourquoi car ce n'est pas Alex qui est dans le coffre mais les souvenirs de lui hehe. Nous avons donc pas mal déliré là dessus et bien rigolé en imaginant qu'Alice avait enfermé Alex dans ce petit coffre. Mais du coup au moment de jouer la scène, lorsque David me pose la question, im-po-ssi-ble de lui répondre. Crise fou rire ! Nous avons essayé 5-6 fois, IMPOSSIBLE ! Fanny était morte de rire, David plié en deux, moi j'en pleurai et toute l'équipe riait aussi : caméra man, réalisateur, producteur, les mecs au sons, le premier assistant, tout le monde !
C'était vraiment peine perdue. David a dû me demander "qui est l'amour de ta vie" à la place, pour que je puisse répondre un "Alex" sans rire. Bien sûr tout cela a été coupé et rafistolé au montage. Merci les monteurs !
Ha ça, on a bien ri sur cette troisième saison !

Aurore Naszalyi : Où en sont tes projets musicaux?

 
Joséphine Jobert : J'avoue les avoir mis un peu de côté ces derniers temps (tournage oblige un peu...) Mais j'ai un projet de concert pour 2010. Et peut-être de la musique dans le cadre de "Foudre 4" si cela se fait. Mais là vraiment pour le coup je ne peux en dire plus mais j'en informerai les fans au fur et à mesure que les projets prendront forme. Roulements de tambours !!!!! Que de suspens...

Aurore Naszalyi : Quels sont tes projets pour les mois à venir?

Joséphine Jobert : Comme je l'ai dit un peu plus tôt, je suis en pleine écriture.
Je vais aussi reprendre quelques cours de théâtre, continuer la danse et le sport en salle et me mettre au sport de combat.
Si la saison 4 de "Foudre" se fait (on croise les doigts) j'ai prévu de partir vivre un mois ou deux, juste avant le tournage aux Etats-Unis, pour prendre des cours en anglais et me perfectionner dans la langue.
Et au bonheur de tout le monde hehe je vais terminer mon site internet. Youhou !

Aurore Naszalyi : Reçois-tu beaucoup de courrier de fans ?

Joséphine Jobert : Ho oui ! D'ailleurs je réponds à tout le monde mais souvent en retard. Je m'en excuse mais je n'ai pas toujours le temps malheureusement. Mais quoi qu'il en soit, retard ou pas, je réponds toujours tant que je peux le faire. C'est encore gérable hihi.
Donc pour tous ceux qui veulent m'écrire et avoir une petite dédicace, c'est toujours avec plaisir que je vous lis. La seule condition c'est de joindre à votre lettre une enveloppe timbrée avec votre adresse. Je ne peux malheureusement plus répondre à ceux qui ne le font pas. Je laisse donc la nouvelle adresse de mon agent (elle a déménagé) C'est elle qui me fait suivre tout le courrier chez moi et je l'en remercie d'ailleurs.

Eugénie
A l'attention de Joséphine jobert
C/o Angy & Co
79, Rue Réaumur
75002 Paris

Aurore Naszalyi : Un petit message à tes fans ?

Joséphine Jobert : Bien sûr un petit message ! Comme je le dis souvent, je vous remercie tous pour votre grand soutien. Vous êtes toujours là pour moi, pour nous, et c'est fantastique. J'espère que cela durera longtemps et que nous continuerons ce bout de chemin tous ensemble.
J'essaie d'être là pour vous le plus souvent possible, mais ce n'est pas toujours facile malheureusement.
Je voulais aussi mentionner que je tiens une page Facebook spécialement pour les fans. C'est le "Joséphine Jobert comédienne/chanteuse" Beaucoup doutent et se demandent si c'est un faux et bien non ! C'est vraiment moi et je vais d'ailleurs peut-être en créer un autre car le premier ne peut plus accepter d'amis, limite à 5000.
Encore un gros merci à tous et à très bientôt j'espère sur le petit écran ou ailleurs ! Bisous les loulous !



Tous droits réservés

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 18:17

Rédigé par Aurore Naszalyi, le 4 Mars 2009

Publié pour la première fois sur www.webzinemaker.com/diary-mag 

  jo

 Rencontre avec une jeune artiste qui a joué dans les séries "Foudre" et "Nos Années Pension"

 

Malgré le fait qu'elle s'apprêtait à partir avec Samuel Brafman (Mathieu, le jardinier dans la série) pour se reposer après une matinée chargée du tournage de "Nos Années Pension", Joséphine Jobert a accepté de répondre à notre interview.


Aurore Naszalyi : Il parait qu'il pourrait y avoir une saison 4?

Joséphine Jobert : Je ne sais pas du tout pour l'instant. Pour le moment, on est surtout concentré sur la saison 3. Mais si la saison 3 marche, peut être que les producteurs vont en refaire une autre. Quant à moi, je ne sais pas si j’y participerais, j'attends de voir la fin du tournage et après on verra bien...

Aurore Naszalyi : Quels sont tes projets à part « Nos années pension »?

Joséphine Jobert : Depuis la rentrée 2008, j'ai des projets personnels en musique pour enregistrer des chanson en studio. Puis j'ai des attentes de pilotes que j'ai tournée l'an dernier. Mais je ne peux pas trop en parler pour le moment...

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous en dire trois mots?

(James Champel fait une grimace derrière Joséphine - rire général)

Joséphine Jobert : Et voici James Champel qui joue Sam dans la série ! Pour en revenir à ses fameux projets, il s'agit d'une série sur le foot, j'y interprète une femme de footballeur. Je n'ai pas le rôle titre car il y aura beaucoup de personnages. Mais c'est un super projet qui, j'espère va marcher. Je ne sais pas encore quand elle sera diffusée mais je pense que le titre sera « Comme des Champions ».

Aurore Naszalyi : La série porte sur la musique. Y aura t-il des concerts?

Joséphine Jobert : Pour la saison 1, nous en avons fait quelques uns, beaucoup de plateaux et radios. Pour la saison 2, il n'y a rien eu car il n'y avait pas d'album. La saison 3, c'est encore trop tôt pour le dire...

Aurore Naszalyi : Y aura t-il un album pour la saison 3?

Joséphine Jobert : Peut être. Les fans demandent mais c'est un peu compliqué par rapport à la musique. Je sais que les ventes d'albums c'est un peu tendu, alors... La saison 2, ils en ont pas sortis. La saison 3, ils ont des bonnes chansons qu'ils ont envie de défendre donc je pense qu'il y a des chances qu'il sorte.

Aurore Naszalyi : Si non, je sais que tu es aussi branché musique. Qu'est-ce que tu préfères entre la chanson et la comédie?

Joséphine Jobert : Je dis toujours que je n'aimerais pas avoir à choisir. Mais si l'on me mettait un pistolet sur la tempe, peut être que je choisirais la musique car on a plus de liberté, plus d'autonomie et plus de voyages dans la chanson. Mais j'aimerais vraiment ne pas avoir à choisir.

Aurore Naszalyi : Tu as un album en cours. Peux-tu nous en parler ?

Joséphine Jobert : J'ai mes chansons, j'ai mes musiques, j'ai mes textes, mais rien d'engagé pour l'instant. C'est un album personnel, pas un album pour la série. Maintenant, il faut que je démarche les maisons de disque.
Il y a beaucoup d'artistes dans ta famille. Penses-tu que tu aurais fait un autre métier si ta famille n'était pas dans le show-business?
Je ne sais pas. Je pense que ça m'a beaucoup aidé puisque depuis que je suis née, je suis dedans. Pour moi, c'était donc une évidence. Je ne sais pas si c'est quelque chose qui est en moi ou si c'est arrivé à cause de ma famille. Mais je suis très contente, comme ça ils comprennent, ils savent ce qu'est la difficulté. C'est plus agréable.

Aurore Naszalyi : Quel style de rôle aimerais-tu que l'on te propose par la suite?

Joséphine Jobert : J'avoue que j'aime bien les rôles un peu héroïque d'une femme forte qui se défende, du style Lara Croft. Ou jouer le rôle d'une méchante, cela me plairait bien aussi.

Aurore Naszalyi : Que préfères-tu entre les deux séries de KD2A dans lesquelles tu tournes? « Nos années pension » ou « Foudre »?

Joséphine Jobert : Je ne sais pas si je peux répondre à ça, je ne veux pas les mettre en concurrence ! C'est vrai qu'on a tourné « Foudre » en Nouvelle Calédonie donc c'est sûr que c'était plus sympa. C'est très difficile de choisir, c'est tellement deux projets différents. Pour « Foudre », on a une trame et le reste c'est vraiment de l'improvisation. Alors que pour « Nos années pension », on a des répliques à apprendre par cœur. C'est vraiment deux travails différents.

Aurore Naszalyi : Tu n'as pas peur d'être catalogué KD2A?

Joséphine Jobert : Non, parce que c'est vu par un large public donc au niveau professionnel, c'est pas mal. Mais ce n'est pas non plus du « Plus belle la vie » ou c'est exposé à une heure de grande écoute. C'est quand même des séries très appréciées. Après, il faut passer à autre chose car là, j'ai fait le tour ! C'est un bon tremplin. J'ai aucune honte à avoir, je suis même très heureuse d'avoir travaillé pour ses deux séries. Mais je n'ai pas d'inquiétude pour le futur. J'ai d'autres cartes dans mon jeu...

Aurore Naszalyi : Peux-tu nous en dire plus sur ses cartes?

Joséphine Jobert : Joker !

Aurore Naszalyi : Tu peux nous en dire un peu plus?

Joséphine Jobert : Lorsque l'on a de l'imagination et que l'on est créateur, c'est à nous de nous bouger.

Aurore Naszalyi : Tu aimerais créer une série?

Joséphine Jobert : Une série, non. Mais un film, j'aimerais bien. J'ai déjà réalisé un court métrage avec Alexandra Naoum (NDLR : Rose dans la série) qu'on est en train de finir pour un festival à la rentrée. Le court métrage s'appelle « Pouffes au régime ». C'est l'histoire de deux comédiennes ratées qui se rencontrent dans les toilettes d'un casting. C'est une grosse caricature de nous-même car des fois on se surprend à être un peu ridicule, Alexandra et moi. C'est quelque chose d'assez léger, c'est rigolo.
Et le théâtre, ça t'intéresse?
Pour l'instant, je ne suis pas dans ce tripe là. C'est vraiment autre chose. Pour l'instant j'aime bien le travail de cinéma pour la précision. Mais un jour, j'aimerais bien y venir...

Aurore Naszalyi : Avec Igor Mendjisky (NDLR : son partenaire dans « Nos Années Pension », qui met en scène des pièces de théâtre) peut être?

Joséphine Jobert : Pourquoi pas oui. Je vais lui passer un petit coup de fil...

Aurore Naszalyi : Comment va évoluer ton personnage dans la série?

Joséphine Jobert : Amel est toujours aussi studieuse, mais un peu plus Rock and Roll, elle se lâche un peu plus. Elle redécouvre l'amour avec le fils du jardinier. Il va lui arriver un malheur aussi mais ça, je ne peux pas en parler. Du coup, elle est un peu plus détaché. Elle a un peu plus d'humour aussi car Amel n'était pas forcément un personnage très drôle dans les premières saison.



Tous droits réservés

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Interviews
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 13:40

olsen aMary-Kate et Ashley se préparent à un nouveau challenge.

Styliste depuis l’âge de 12 ans, dont leurs produits ont été vendus dans différents distributeurs, les sœurs Olsen viennent de révéler que leur plus grand rêve aujourd’hui serait d’ouvrir leur propre boutique de mode !

Ashley s’est confié au magazine The Modestry : « Je pense que tous les designers seraient ravis d'ouvrir leurs propres magasins simplement parce que quand vous produisez une collection la salle entière en sera remplie ». Très enthousiaste, cette dernière aurait même ajouté préféré mettre sa carrière d’actrice entre parenthèses pour parfaire ce projet.

Les fans pourront-ils bientôt rentrer dans un magasin où la pièce serait remplie de confections de leurs idoles ? Pas dans l’immédiat. Dans un premier temps, les jumelles attendent de voir l’accueil qui sera réservé à leur boutique en ligne, baptisée StyleMint,  dont l’ouverture est prévue pour le mois juillet.

Patience donc…

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Fan Club Olsen
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 12:35

C’est la dernière rumeur en date. Pourquoi iraient-ils bien ensemble ? Enquête.

Justin et Ashley[1]

Qui l’eut cru ? Les deux enfants-star à peine sortis du célibat pourraient bien être en couple. Ils se seraient vus beaucoup en peu de temps, en tentant de se faire discrets… raté ! À tel point que le porte-parole de Justin Timberlake a dû réaliser un démenti en spécifiant qu’Ashley et Justin étaient « justes amis ».

Cependant, un proche d’Ashley Olsen aurait donné une information contradictoire : « Ashley connait la réputation de Justin Timberlake avec les femmes… mais ils partagent le même état d’esprit ! ». Voilà une révélation éclairante…

Pour mieux comprendre la situation, nous allons récapituler les faits : L’interprète de « Cry me a river » vient  de sortir d’une rupture avec l’actrice Jessica Biel, avec qui il est resté en couple durant quatre ans. Du côté d’Ashley, son ex-petit ami, Justin Bartha, vient d’annoncer officiellement leur séparation, alors qu’ils étaient ensemble depuis 2008.

Selon les rumeurs, Ashley et son ancien amoureux auraient fini par prendre des chemins différents parce que la jumelle de Mary-Kate en avait marre d’attendre sa demande en mariage. Ashley Olsen n’a jamais caché que le mariage et la vie de famille l’a toujours fait rêver…

De son côté, Justin Timberlake a fait une révélation surprenante il y a quelques jours en parlant « d’envies de mariages ».

Ensemble ou pas, c’est sûr, ces derniers iraient très bien ensemble. Vu qu’ils semblent être sur la même longueur d’onde et qu’ils commencent à se fréquenter de plus en plus régulièrement, le commencement d’une histoire d’amour n’est donc qu’une question de temps… (si elle n’est pas encore commencée, bien sûr)

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Fan Club Olsen
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 21:26

lizzie2.jpgLa cadette des jumelles Olsen a fait sensation au Festival de Cannes.

Dimanche dernier, Elizabeth Olsen, nouvelle venue dans le cinéma, a fait sa première entrée au Festival de Cannes aux côtés de Dakota Fanning, avec qui elle jouera dans son prochain film, et dont le tournage est prévu pour septembre.

Mais aujourd’hui, c’est pour nous présenter son premier film « Martha Marcy May Marlene » qu’Elizabeth est venue en France. Vous pourrez d’ailleurs voir la bande-annonce ici. Et contrairement à ce que les mauvaises langues pourraient penser, c’est une pluie d’éloges qui est tombée sur celle que l’on surnommait « Lizzie » à l’époque des sœurs Olsen. On l’appelle même « la vraie actrice des Olsen ». Sympa pour les jumelles…

Lors de ses interviews, on découvre une femme mature et sûre de ses choix. Contrairement à ses sœurs, Elizabeth dit avoir toujours su qu’elle ne voulait pas être une enfant star.   

Elizabeth avoue que son nom n’a pas toujours été facile à porter puisque, par le passé, elle était systématiquement rejetée du milieu théâtral qui ne la prenait pas au sérieux : « J'ai dû me battre pour simplement avoir accès à certaines auditions même pour des petits rôles (…) puisqu'ils ne voulaient pas me rencontrer », déclare cette dernière.

Néanmoins, pour le cinéma, cela s’est avéré être contraire puisque certains producteurs avaient l’intention de s’appuyer sur ce nom déjà connu pour des raisons promotionnelles. Elizabeth dit repérer facilement ce genre de conduite et fuir de tels projets.

Malgré cela, Elizabeth Olsen ne renie pas son nom, bien au contraire. La preuve puisque la robe qu’elle portait au Festival de Cannes (voir photo) est signée « The Row », la marque de vêtement de Mary-Kate et Ashley Olsen.

En tout cas, tout roule pour la jeune femme de 22 ans puisque des producteurs ont déjà signé pour trois films avec elle. C’est sûr, la vague Elizabeth Olsen ne fait que commencer…

 

Vous pourrez voir l’interview complète d’Elizabeth Olsen ici, ainsi qu'une interview vidéo ici.

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Fan Club Olsen
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 14:27

hp

 

Bloomsbury cherche à savoir quelle est le personnage le plus populaire de la saga « Harry Potter »

 

Pour la promotion de la réédition des livres « Harry Potter », Bloomsbury  aimerait mettre en avant le personnage le plus populaire de la saga. Ils ont donc naturellement, fait appel à l’auteure, J.K.Rowling. Sauf que cette dernière estime qu’elle n’est pas la mieux placée pour répondre à la question :

« [Mon personnage préféré est] Harry, mais je crois que, bizarrement, Ron est généralement le personnage le plus populaire. »

Rappelons que lors de la promotion des films, lorsqu’il s’agit d’affiches individuelles, ce sont généralement celles d’Harry Potter et d’Hermione Granger  qui sont les plus répandues. Par ce fait, on pourrait donc en conclure que Ron Weasley est le personnage le moins apte à représenter la saga « Harry Potter ».

Cela doit être la raison pour laquelle Bloomsbury a lancé un sondage permettant au public de voter pour son personnage préféré…

Et vous, qui préférez-vous ?

Repost 0
Published by Aurore Naszalyi - dans Harry Potter
commenter cet article

Présentation

  • : News de stars
  • News de stars
  • : En 2005, le blog DIARY-mag est créé sous forme de webzine relatant des nouvelles sur les stars du moment. En 2011, l’hébergeur ferme… mais pas DIARY-Mag ! Nous sommes toujours là, et le resterons ; sous un autre hébergeur, mais qu’importe ! L’essentiel est que vous retrouviez toujours vos rubriques sur les News de Stars, Harry Potter et le Fan Club Olsen, que vous aillez toujours autant de plaisir à nous lire et à trouver de nouvelles informations sur vos vedettes préférées.
  • Contact

Recherche

Catégories